Now Reading:
Goma : Au moins 40 téléphones des civils extorqués par des patrouilleurs à Karisimbi en une nuit (jeunesse)

Goma : Au moins 40 téléphones des civils extorqués par des patrouilleurs à Karisimbi en une nuit (jeunesse)

Le conseil communal de la jeune de Karisimbi en ville de Goma a accusé, lundi 11 septembre, les éléments commis à la patrouille dans la ville de Goma, notamment dans la commune de Karisimbi, d’extorquer les biens de la population pendant leur travail, principalement pendant la pluie.

 



Ces patrouilleurs dont les policiers auraient extorqué dans la seule nuit du dimanche au lundi 11 septembre, 40 téléphones tout en faisant payer des amendes aux paisibles habitants qui tombent entre leurs mains.

« Ces derniers temps, les tracasseries orchestrées par certains éléments de l’ordre persistent dans nos différentes avenues, hier seulement on a enregistré plus de 40 téléphones emportés par ces derniers, l’argent, les tortures n’en parlons même pas », a écrit Claude président du conseil des jeunes.

Les commandants des unités sont donc interpellées par les jeunes qui font également une mise en garde sévère à ceux qui seront pris mais dans le sac.

« Les responsables des ces unités pm et police doivent s’impliquer dans cette affaire le plus vite possible pour que ces tracasseries cessent, »insiste Claude Rugo, président de la jeunesse en commune de karisimbi.

La ville de Goma fait face à une sécurité qui ne dit pas son nom. Les autorités ont mis en place la stratégie d’une patrouille mixte PNC-armées pour résoudre la situation mais en vain.

La rédaction

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.