Now Reading:
Nord-Kivu : Paralysie des activités socioéconomiques ce 15 mai à Beni, la société civile réclame la fin de l’état de siège

Nord-Kivu : Paralysie des activités socioéconomiques ce 15 mai à Beni, la société civile réclame la fin de l’état de siège

Les activités socioéconomiques sont restées paralysées toute la journée de ce lundi 15 mai 2023 dans la ville de Beni au Nord-Kivu.

En effet, cette situation est dûe à l’appel des forces vives de la société civile de Beni, qui ont décrété 5 journées sans activités, pour entre autres exiger le retour de la paix dans cette zone mais aussi et surtout la fin de l’état de siège, en vigueur depuis maintenant deux ans dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Ce lundi, premier jour de la ville morte, presque toutes les activités sont restées paralysées dans les 4 communes de la ville de Beni. Ecoles, magasins, boutiques et banques sont restées fermées.

À en croire nos confrères de 7sur7.cd, dans ces quatre communes, dont Ruwenzori, Mulekera, Bungulu et Beu, des altercations entre des jeunes manifestants et policiers ont été signalées. Dailleurs, un manifestant a été blessé et dépêché aux soins pendant que plusieurs autres ont été arrêtés par les forces de l’ordre.

« Nous sommes fatigués de cette insécurité. Chaque jour, il y a des incursions des hommes armés dans les quartiers de la ville. Les assaillants emportent les biens de la population et blessent des civils. Que font les autorités de l’état de siège ? », s’interroge un manifestant interrogé par nos confrères au quartier Boikene.

Plusieurs cas d’insécurité, dont des bombes piégées et autres formes de criminalités, sont quotidiennement signalés dans la ville de Beni depuis un moment, la société civile accuse les autorités militaires de ne pas faire assez pour les empêcher.

Jérémie Kabali

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.