Now Reading:
Rutshuru : La hiérarchie militaire appelée à renforcer des effectifs des FARDC à Kibirizi pour se rassurer d’un bon contrôle des armes de guerre

Rutshuru : La hiérarchie militaire appelée à renforcer des effectifs des FARDC à Kibirizi pour se rassurer d’un bon contrôle des armes de guerre

Les responsables des Forces armées de la RDC sont appelés à renforcer des effectifs militaires dans la cité de Kibirizi et ses environs, pour faciliter le contrôle des armes de guerre dans cette partie du territoire de Rutshuru.

C’est un plaidoyer d’un défenseur des droits de l’homme dans la chefferie de Bwito, 24 heures après un échange des tirs entre les militaires FARDC et plein patrouille et des bandits armés non identifiés au quartier Butegha-2 de la localité de Kabanda dans le groupement Mutanda.

Blaise Kalisha alerte sur la libre circulation d’armes à feu par des membres des différents groupes d’auto-défenses dans la cité de Kibirizi et ses environs. Pour lui, le fait du manque de contrôle d’armes de guerre est dit à un effectif réduit des militaires FARDC dans la zone. Cette situation impacte sur la situation sécuritaire de la population de cette entité de la chefferie de Bwito.

« Les groupes d’auto-défenses sont devenus nombreux à Kibirizi et l’on ne sait plus qui contrôle qui. Le nombre élevé des groupes et la divergence d’idées affecte la situation sécuritaire de la population. C’est la population qui est devenue victime car il est maintenant difficile de se rendre au champ ou soit Circuler sans être victime de la tracasserie de certains éléments incontrôlés » alerte Blaise Kalisha,

Il ajoute ;

«  Les crépitements des balle sont entendus presque chaque nuit et ça inquiète la population qui passe toujours nuit sous une psychose. Nous plaidons pour le renforcement des effectifs des militaires FARDC qui sont moins nombreux contrairement aux auto-défenses. Nous sommes sur qu’avec un effectif élevé des FARDC, les armes seront bien contrôle dans la cité » Plaide Cet acteur.

En effet, selon le parlement des jeunes de la chefferie de Bwito, Une patrouille mixte FARDC-Wazalendo a réussi à déjouer une incursion des bandits armés chez un infirmier la nuit du mercredi au jeudi 27 avril 2023 au quartier Butegha-2 dans la localité de Kabanda.

Ces bandits au nombre de deux se sont croisés à cette équipe avant de s’échanger des tirs entre 22 heures et 23 heures locales. Ces crépitements des balles ont été à la base d’une psychose toute la nuit à Kabanda et dans la cité de Kibirizi ajoute cette structure.

La Rédaction

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.