Now Reading:
Conservation de l’environnement à Walikale : Le député provincial Prince Kihangi plaide pour l’indemnisation des communautés locales pour leur engagement

Conservation de l’environnement à Walikale : Le député provincial Prince Kihangi plaide pour l’indemnisation des communautés locales pour leur engagement

Dans une correspondance adressée aux députés nationaux élus du territoire de Walikale au Nord-Kivu, le député provincial Prince Kihangi attire l’attention de ces élus nationaux de son territoire sur l’exclusion de cette entité dans le lot de celle qui doivent bénéficier du crédit carbone en dépit de son engagement dans la conservation de la biodiversité.

Pour lui, bien que contributeur dans la lutte contre le rechauffement climatique, le territoire de Walikale demeure dans les oubliettes en terme de recompense pour ses efforts dans la survie de l’humanité.


« WALIKALE est l’un des territoires congolais qui font de la République Démocratique du Congo un Pays-solution en matière de lutte contre le réchauffement climatique, car, depuis la nuit des temps, nos communautés ont appris à organiser et à respecter le planning familial pour ne pas exercer une forte pression démographique sur les forêts. Et, aujourd’hui, WALIKALE contribue à la survie de l’humanité. Aucune menace sérieuse n’est exercée par les communautés locales, ni sur le Parc National de Kahuzi Biega, ni sur le Parc de Maiko et moins encore sur les Réserves dont celle des Gorilles de Tayna (RGT) ou sur la biodiversité des multiples Concessions Forestières des Communautés Locales (CFCL), » peut-on lire dans cette correspondance.

Malgré cet engagement, Walikale ne bénéficie rien en retour, indique-t-il.


« En dépit de cet engagement communautaire à servir l’humanité, les communautés locales ne tirent aucun bénéfice de la conservation à la hauteur de la contribution de WALIKALE à la lutte contre le réchauffement climatique. Mais, également, WALIKALE a de la peine à se faire accepter comme membre de l’Unité provinciale de Gestion Carbone instituée par l’autorité provinciale. WALIKALE est donc exclu des discussions et programmes autour de la gestion des forêts qu’il regorge pourtant, » a-t-il fait savoir.


« C’est dans ces conditions que je soumets à votre appréciation la possibilité d’interpeller Madame le Ministre d’Etat en charge de l’Environnement et Conservation de la Nature pour apporter réponse à ces soucis et plaintes, » conclut-il.

Illar Meztiller

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.