Now Reading:
Affaire Arrestation Wazalendu : Ceux qui exigent leur libération ne sont pas bien informés (Porte Parole FARDC)

Affaire Arrestation Wazalendu : Ceux qui exigent leur libération ne sont pas bien informés (Porte Parole FARDC)

Une vive tension était perceptible à Goma la soirée de ce mercredi 12 avril 2023. À la base, l’arrestation de 59 « wazalendu » (jeunes combattants) qui, d’après l’armée, ont échangé des tirs à armes lourdes et légères avec le M23 à Kibumba dans le territoire de Nyiragongo.

Dans une interview accordée à lesvolcansnews.net l’après midi de ce jeudi 13 Avril 2023, réagissant à cette situation, le Porte Parole des Forces armées de la RDC au Nord-Kivu, a balayé d’un revers de la main l’hypothèse que ces 59 jeunes seraient de « Wazalendu ». Tout en comprenant ce qu’aurait été la motivation de ces derniers a vouloir combattre la geurre de l’agression, le Lieutenant Colonnel Guillaume Njike Kaiko, a confirmé l’arrestation de ces derniers dans la prison centrale de Goma Munzenze en attendant leur identification.

« La réaction de ces jeunes qui ont vu la Guerre venir chez eux pour leur ravir des terres etc, est tout à fait normale bien que ne collaborant pas avec les FARDC. Ceux qui barricadent des routes, c’est parce qu’ils ne sont pas bien informés, nous les FARDC, avons une idée sur tous les groupes de Wazalendu parce que déjà, nous avions reçu pour mission de le traquer, c’est pas aujourd’hui qu’on va nous apprendre à reconnaître ces fils du pays que l’on considère souvent comme des brebis égarées. L’ennemi qui nous agresse aujourd’hui est très rusé, il peut utiliser même les propres fils de la province pour mettre encore à feu et à sang notre province et notre population qui a déjà beaucoup souffert et en tant qu’Etat responsable, la province doit se protéger et rester vigilante, » a fait savoir le Lieutenant Colonnel Guillaume Njike Kaiko.

Il faut dire que suite à l’arrestation de ces 59 jeunes au niveau de Kibumba, en territoire de Nyiragongo, et accusé d’avoir lancé l’attaque contre le M23 en violation du cessez-le-feu en vigueur, a déjà soulevé des voix dans la classe socio-politique congolaise.

Si plusieurs jeunes des mouvements citoyens et acteurs politiques ont appelé à des manifestations illimitées à partir de ce vendredi 14 avril jusqu’à leur libération, le porte parole de l’armée congolaise au Nord-Kivu appelle les uns et les autres au calme et à ne pas jouer le jeu de l’ennemi indiquant que pour l’instant, ils sont en train d’être identifiés et auditionnés par les services judiciaires qui pourront après décider de leur relaxation ou pas.

Notons que la situation est redevenue calme et les activités ont repris normalement l’après midi de ce jeudi 13 Avril 2023. C’est après un avant midi qui a été émaillé par des manifestations du côté de Majengo, au nord de la ville et où la route a été barricadée. Plusieurs tirs nourris ont été également entendus dans la partie nord de Goma suite à cette situation.

Victoire Muliwavyo

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.