Now Reading:
Masisi : Trois personnes décapitées à la machette retrouvées ce 1er avril dans une habitation à Sake

Masisi : Trois personnes décapitées à la machette retrouvées ce 1er avril dans une habitation à Sake

Au total, trois personnes dont une femme et deux hommes, ont été sauvagement tuées à la machette au quartier Virunga de Sake, dans le groupement Kamuronza, chefferie des Bahunde en territoire de Masisi au Nord-Kivu.

À en croire le chef de ce quartier, cet événement macabre se serait produit dans la soirée de vendredi à ce samedi 1er avril 2023. Ces personnes ont été égorgées à la machette et couteaux dans leur propre habitation.

« Nous avons été alerté par les voisins, ce matin nous sommes partis dans l’habitation avec les éléments du régiment service, de la police, du renseignement et du T2 région, en entrant nous avons retrouvé un corps d’une femme dans une chambre et deux hommes dans une autre. Ces personnes ont été égorgées à la machette », indique Wetemwami Kendere, chef de quartier Virunga (Sake).

Certains voisins renseignent que l’homme de la maison, qui est un policier de la PCR Goma, est venu avec certains visiteurs, il a acheté pour eux de l’alcool avant de partir. Ils sont surpris ce samedi de découvrir les corps sans vie pendant qu’ils n’ont senti le moindre bruit.

« Vous savez que nous sommes entrain de revenir de déplacement à Goma et Mugunga, alors j’ai vu mon voisin Sadiki et son épouse dans leur maison. Il se dit qu’ils avaient des visiteurs, maintenant on ne sait pas quand est-ce qu’ils sont partis. Ce matin on a découvert les corps sans vie, néanmoins, il n’y a pas eu de bruit pour nous alerter, on ne sait pas si c’était pendant la pluie d’hier ou comment, seulement en observant à l’intérieur de la maison il semble qu’ils ont consommé beaucoup d’alcool, il y a aussi des signes de drogues », témoignage Bulambo Kara Marcellin, voisin des victimes.

Les victimes sont Sadiki Kamala, policier PCR à Goma, son épouse Noela Lubungo et un autre homme non identifié.

La société civile du Groupement Kamuronza condamne ce énième cas d’insécurité à Sake et appelle les autorités à s’impliquer afin d’appréhender les auteurs de cette tuerie macabre et les déférer devant l’organe de la loi.

Jérémie Kabali

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.