Now Reading:
Nord-Kivu : Des combats signalés entre le M23 et les auto-defenses à Masisi et Rutshuru ce vendredi 31 Mars

Nord-Kivu : Des combats signalés entre le M23 et les auto-defenses à Masisi et Rutshuru ce vendredi 31 Mars

Au lendemain de l’expiration du nouveau delai sur le retrait du M23 dans les zones qu’il contrôle au Nord-Kivu ce jeudi 30 mars 2023, des combats ne cessent de se poursuivre sur terrain.

Ce vendredi 31 mars, des affrontements entre les rebelles du M23 et certains groupes armés locaux dans le groupement de Tongo dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). Selon plusieurs sources contactées par Radio Okapi dans la zone, cette situation sème encore la panique au sein de la population.

Depuis 9 heures locales ce vendredi, des détonations d’armes lourdes et légères sont entendues dans le village Rusekera, de la localité Bushule, au groupement de Tongo, vers l’est de Kitshanga (Rutshuru).

Selon certaines sources civiles dans la région, ces affrontements opposeraient les rebelles du M23 aux combattants du groupe armé Nyatura de Domi.

Cette situation accroit la panique dans la zone, indiquent ces sources.

Elles ajoutent cependant que sur l’axe Mweso- Kashuga, au groupement Bashali Mokoto, dans le territoire de Masisi, ainsi que Birambizo, dans le groupement Bukombo, une accalmie est observée ce vendredi. Ces zones ont été le théâtre des affrontements violents, jeudi, opposant les rebelles du M23, respectivement, à l’armée congolaise et aux groupes armés locaux.

A la suite de ces combats, des centaines de familles ont pris encore une fois le chemin du déplacement. Ces nouveaux déplacés ont pris la direction de ces villages :

– Shonyi
– Kashavu
– Mashango
– Katsiru.

La population de cette zone du territoire de Rutshuru dit vivre dans la panique, du fait que ces forces se regardent toujours en chiens de faïence sur ces axes.

La rédaction

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.