Now Reading:
Masisi : Des violents affrontements signalés ce 25 mars entre groupes armés locaux et M23 dans le Bashali

Masisi : Des violents affrontements signalés ce 25 mars entre groupes armés locaux et M23 dans le Bashali

Des combats ont été signalés ce samedi 25 mars 2023 entre les rebelles du M23 et des groupes armés locaux (wazalendo) à Busumba, aux alentours de l’agglomération de Mweso, dans le groupement Bashali Mokoto en territoire de Masisi au Nord-Kivu.

Ces violents combats qui ont éclaté vers 5 heures du matin ont également été signalés au village Kabati à environ 4 kilomètres de l’agglomération de Busumba vers Kirumbu, toujours dans la chefferie des Bashali.

Selon des sources locales contactées par nos confrères de radio Okapi, le M23 qui s’était retiré de Mwesso, le 13 mars courant, maintient toujours ses positions à Kirumbu. Cette rébellion est également toujours présente 20 km plus à l’est, dans la cité de Kitshanga et ses environs.

Dans un communiqué de presse rendu public vendredi 24 mars, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont qualifié de « diversion » les retraits annoncés par les rebelles du M23/RDF dans plusieurs localités des territoires de Rutshuru et Masisi.

À en croire ce document signé par le lieutenant Colonel Guillaume Ndjike, porte-parole du gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, les retraits des certaines localités annoncés avec « pompe » par la coalition M23-RDF ne constituent en réalité qu’une « diversion ».

« En effet, pendant que la Communauté Internationale, les Organisations Régionales et Sous Régionales attendent de l’armée rwandaise qui opère en République démocratique du Congo sous couvert du M23, le respect du cessez-le-feu et le retrait de ses supplétifs jusqu’au Mont Sabinyo, comme le prévoient les différents accords des Chefs d’Etats, les M23-RDF s’illustrent par des semblants de retrait », a fait savoir l’armée congolaise.

La rédaction

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.