Now Reading:
Masisi : Le M23 annonce son retrait de certaines zones qu’il occupe, dont les alentours de Sake

Masisi : Le M23 annonce son retrait de certaines zones qu’il occupe, dont les alentours de Sake

Dans un communiqué publié samedi 11 mars 2023, le M23 par le biais de son porte-parole Laurance Kanyuka annonce son retrait imminent de certaines zones qu’il occupe, parmi lesquelles les alentours de Sake.

À en croire ce document signé à Bunagana, ces rebelles terroristes invitent les forces régionales de l’EAC et le mécanisme de vérification Ad-hoc de se positionner à ces entités parmi lesquelles Kihuli et Kagano, des zones situées à 3 et 7km de la cité de Sake.

« Le M23, par la présente, invite la force régionale de la communauté des Etats d’Afrique de l’Est et le commandant du mécanisme de vérification Ad-hoc à venir prendre les positions suivantes dont nous allons nous retirer : Karuba, Muremure, Nyamitaba, Nkingo,
Kagano, Kihuli et leurs environs », lit-on dans ce communiqué.

Ci-dessous le communiqué :

Ceci intervient après 3 jours d’attaques sans répis de ce mouvement rebelle aux alentours de Sake, sans parvenir à occuper cette cité stratégique qui ouvre la voie sur la province du Sud-Kivu. À en croire certains analystes, ce retrait serait dû aux multiples pertes d’hommes et matériel infligées par les FARDC mais aussi sa stratégie d’entamer d’autres fronts ailleurs.

Pour rappel, le M23 avait cédé à la force de l’EAC ses agglomérations dans le territoire de Nyiragongo à l’ouest de la ville de Goma, ce qui lui avait permis d’entamer un nouveau front dans le Masisi, les forces de l’armée Kenyanne sous l’égide de l’EAC assurant comme la police, les zones abandonnées et sur lesquelles les Fardc n’ont aucun droit d’accès.

La rédaction

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.