Now Reading:
Afflux des déplacés à Kanyabayonga : La jeunesse locale alerte sur une carence en eau potable

Afflux des déplacés à Kanyabayonga : La jeunesse locale alerte sur une carence en eau potable

Le conseil local de la Jeunesse du groupement Kanyabayonga, dans la chefferie de Bwito en territoire de Rutshuru alerte sur une carence de l’eau potable dans la commune de Kanyabayonga, agglomération située dans le territoire de Rutshuru.

Cette situation s’observe depuis l’arrivée depuis le 6 mars 2023 d’une nouvelle vague des déplacés de guerre en provenance de Kibirizi, Kabanda, et environs dans le groupement Mutanda.

Selon Egide Baghuma du conseil local de la jeunesse, à cette période de la sècheresse, l’eau coule difficilement sur les robinets.

« Il s’observe une carence de l’eau potable sur nos bornes fontaines, les habitants cherchent de l’eau à utiliser dans des endroits marécageux avec beaucoup des conséquences. Il faut s’est réveillé très tôt matin pour trouver n’infus qu’un bidon d’eau pour un ménage. » Indique Egide Baghuma.

Avec le surpeuplement dans cette zone, la jeunesse locale redoute des conséquences sanitaires liées à cette carence. Elle appelle le gouvernement congolais à penser urgemment à cette question mais également plaide au près des organisations humanitaires d’intervenir dans le renforcement du système de captage d’eau dans cette entité.

Plus 10 milles ménages sont arrivés depuis lundi 6 mars 2023 dans les localités et villages de Lusogha, Birundule, Iyobora, Kitibito, Bulindi, Butalongola et Bitongi dans le groupement Kanyabayonga. Ces habitants sont ceux venus de Kibirizi, Kibingu, Kirima, Kashalira, Bwalanda et Kikuku/Nyanzale indique Dans un rapport sur la situation des mouvements des populations l’Asbl, Comité des interventions humanitaires.

Dieu-Merci Mumbere

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.