Now Reading:
Ituri : Le chef de l’Etat appelé à ordonner l’arrestation des autorités de l’état de siège à tous les niveaux (G5-A)

Ituri : Le chef de l’Etat appelé à ordonner l’arrestation des autorités de l’état de siège à tous les niveaux (G5-A)

Reprise des hostilités en grande échelle dans les territoires de Djugu et Mahagi au vu et au su des personnes ayant la sécurité dans leurs attributions, le chef de l’État est appelé à ordonner l’arrestation de toutes les autorités de l’état de siège à tous les niveaux.

Cette recommandation émane d’un point de presse tenu ce mardi 17 janvier 2023 par les communautés victimes réunies au sein de la structure G5 qui justifie leur appel par la haute trahison des ses animateurs du régime militaire contre le voeu du chef de l’Etat de voir l’Ituri être pacifiée.

 » Au président de la République Démocratique du Congo d’ordonner l’arrestation des autorités sous état de siège et tous les commandants sous leurs commandements pour haute trahison contre votre voeu de la restauration de l’autorité de l’état » a déclaré le porte parole de ces communautés.

D’après Vicky Ngona, son porte parole, outre une charge que constitue les massacres des membres de G5 sur l’état Congolais, ce dernier doit aussi dépêcher une délégation nationale composée notamment de l’auditorat général, de la haute cour militaire, du ministère de la defense, de la justice et de l’assemblée nationale pour diligenter une enquête sur les tueries de l’Ituri.

 » Les communautés victimes en province de l’Ituri constituent une lourde charge sur le dos de la communauté nationale et internationale représentée par la MONUSCO  » a-t-il renchéri.

Contacté pour la cause afin d’avoir sa version des faits, le gouvernement provincial n’a pas été joignable.

Signalons que les G5 sont notamment composées de Nyali Kilo, Hema, Alur, Mambisa et les Ndo-okebo.

Nickson Manzekele depuis Bunia

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.