Now Reading:
Beni : Les faux billets en libre circulation à Kasindi

Beni : Les faux billets en libre circulation à Kasindi

24 heures après la sortie médiatique de l’association des mamans commerçantes du Congo (AMACO/Kasindi), au cours de laquelle la police nationale congolaise commissariat de Kasindi a été accusée de clientélisme.

Dans le traitement des dossiers liés, à l’arrestation des présumés contrefacteurs qui véhiculent les faux billets de 5 000, 10 000, 20 000 francs congolais ainsi que, les faux billets de 100 dollars américains dans le circuit commercial à Kasindi-Lubiriha.

La PNC commissariat de Kasindi, s’inscrit en faux contre les accusations de cette structure féminine.

En effet, la police nationale congolaise (PNC commissariat de Kasindi), a rejeté en bloc toutes les accusations d’un prétendu mauvais traitement des dossiers judiciaires lorsque les présumés contrefacteurs sont appréhendés avec les faux billets, sur le marché dans la cité frontalière de Kasindi.

Une situation vertigineuse qui largement, inquiète l’association des mamans commerçantes du Congo (AMACO section de Kasindi). Lors d’une concertation minutieuse accordée à la rédaction centrale de la RTGB, le colonel Georges Ngonjela Ngombetelongo allias le pitoyable commandant de la PNC/Kasindi, a noté une volonté délibérée de ternir l’image de la police.

À l’en croire, tous les présumés contrefacteurs arrêtés avec les faux billets des francs congolais et de dollars américains, dépassent le délai de détention au cachot de 48 heures, et malheureusement aucune victime ne se donne le privilège d’exposer les preuves matérielles tangibles finalement, pour charger le détenu afin qu’il soit transférer devant son juge naturel à Beni ville, située à environs 80 Kilomètres de la cité frontalière de Kasindi.

Parfois à celà s’ajoute, l’insuffisance des moyens logistiques capables de faciliter le transport des malfrats Jusqu’au parquet de grande instance de Beni. Et donc, le plaignant qui désire le transfert des escrocs jusqu’à Beni, doit disposé l’argent pour le transport en commun.

Signalons que, la jeep que le gouvernement provincial du Nord-Kivu avait doté à la PNC Kasindi, se limite seulement a assurer la mobilité des patrouilleurs la nuit. Et pendant la journée, la jeep est utilisée pour les interventions rapide dans le cadre de la police de proximité.

PAUL ZAÏDI

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.