Now Reading:
Ituri : Après une situation tendue au nord de Bunia, 6 villages vidés des habitants et 3 morts lors des tensions observées

Ituri : Après une situation tendue au nord de Bunia, 6 villages vidés des habitants et 3 morts lors des tensions observées

6 villages de la chefferie de Baboa Bokoe, située au Nord de Bunia, en territoire d’Irumu se sont vidés de leurs habitants ce mardi 06 décembre 2022.

À la base, la situation est restée tendue presque toute la journée suite à la tuerie de 3 civils sur place par des personnes inconnues.

Les jeunes de la place manifestant la mort de leurs, ont bloqué la circulation sur la RN 27 plus précisément à Centrale Soleniama après été dispersé par des coups de feu tirés par des éléments de l’ordre. Ce qui a créé cette psychose au sein de la population locale qui se déplaçait vers Bunia jugée sécurisée.

D’après Zorabo Lemi Jonas, chef de cette entité coutumière qui a aussi confirmé le bilan et qui a indiqué que la situation sécuritaire de sa juridiction reste toujours critique, tout serait parti d’un conflit dû à l’exploitation de l’or par un habitant de la place qui creusait le trou de sa toilette, et après avoir découvert ce minerais en dessous de la maison de son voisin, a changé d’objectif souterrainement.

Certains habitants de Miala, Centrale Soleniama, Nzere 1 et 2 rencontré par la Radio Télévision Montbleu Bunia pendant leur déplacement pour le chef-lieu de l’Ituri, justifient leur mouvement par la crainte de représailles car selon eux, la situation peut dégénérer à tout moment. Pour eux, seule la sécurité est l’unique demande auprès des autorités compétentes.

Pour sa part, la société civile coordination provinciale de l’Ituri inquiète de cette situation en craignant l’impossible si rien n’est rapidement fait par les services de sécurité, ne veut pas que cet incident puisse revêtir une considération communautaire. Jean-Marie Ezadri coordonateur intérimaire qui le disait ainsi, dénonce néanmoins la défaillance des hommes en uniforme devant les manifestants.

Suivant également de près la situation qui prévaut dans cette partie nord de la ville, les leaders de toutes communautés ituriennes ayant pris part aux consultations de Nairobi 3 sollicitent le recours au dialogue par les manifestants et somme le gouvernement de l’état de siège à prendre ses responsabilités lui confiées par le chef de l’État, notamment la protection de la population et ses biens.

Pour sa part enfin, le gouverneur militaire de l’Ituri, lieutenant général Luboya N’kashama Johnny condamne la tension de Solenyama et ses environs puis appelle au calme toute la population car les forces de défense et de sécurité sont déjà renforcées sur terrain pour rétablir l’ordre tout en promettant que les auteurs seront poursuivis.

Nickson Manzekele depuis Bunia

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.