Now Reading:
Ituri : 1 an de mutualisation des forces FARDC-UPDF, son bilan jugé mitigé par des couches sociales

Ituri : 1 an de mutualisation des forces FARDC-UPDF, son bilan jugé mitigé par des couches sociales

30 novembre 2021-30 novembre 2022, une année jour pour jour depuis que l’accord des opérations militaires conjointes FARDC-UPDF a été signé à Bunia (Ituri) entre la RDC et l’Ouganda.

En Ituri, une année après, les avis restent les mêmes pour le bilan qualifié de très négatif par plusieurs couches sociales victimes de trop par l’activisme des ADF en Irumu et Mambasa.

La société civile, coordination provinciale qui estime qu’au lieu de contenir les ADF dans le sud du territoire d’Irumu, cette force mutualisée a plutôt chassé ces terroristes de la frontière ougandaise, pour les éparpiller dans toutes les chefferies de Walese Vonkutu, Bahema Boga et Mitego en territoire d’Irumu jusqu’à atteindre le territoire de Mambasa.

Pour Dieudonné LOSSA, son coordonateur, cette force n’existe presque plus dès lors que le gouvernement congolais a fait venir encore les militaires de l’EAC sur le territoire national.

 » Nous pensons que nous n’avons même pas besoin de dresser le bilan parce qu’au départ, nous avons fustigé cette coalition tout en sachant que ça ne nous pouvait pas être bénéfique pour l’Ituri ni pour le Nord-Kivu. La situation avec cette force n’a pas donné, on n’a jamais mis fin à l’existence des ADF dans cette partie du territoire national. Au contraire nous avons dit qu’au lieu de les contenir là où ils étaient, aujourd’hui les ADF sont sur une bonne partie des territoires d’Irumu et de Mambasa en Ituri et sur une bonne partie de Béni au Nord-Kivu. Je pense que cette mesure est déjà avec l’arrivée des autres militaires de la force régionale  » a dit l’ingénieur Dieudonné LOSSA dans des propos recueillis exclusivement par lesvolcansnews.net

La convention pour le respect des droits de l’homme CRDH antenne d’Irumu où ces opérations conjointes sont menées, pense que le bilan de cette coalition armée sera positif tant que les habitants des chefferies de Walese Vonkutu, Bahema Boga et environs retourneront dans leurs villages respectifs.

 » Jusqu’à présent, nous ne sommes pas encore retournés chez nous. Nous ne pouvons pas dire que ce bilan est positif. Donc, nous nous dirons que le bilan est cette mutualisation FARDC-UPDF est absolument négatif  » estime Christophe Munyanderu qui en est coordonnateur.

Contacté quant à ce, le porte parole des opérations conjointes FARDC-UPDF le colonel Mak Hazukay promet dresser le bilan de ces opérations dans un délai proche qui n’a pas été malheureusement communiqué à la presse.

Rappelons que lors de la signature de cet accord militaire de traque des ADF dits ennemi commun, la RDC et l’Ouganda étaient représentés, chacun à Bunia chef-lieu de la province de l’Ituri, par son ministre de la défense nationale.

Nickson Manzekele depuis Bunia

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.