Now Reading:
Nord-Kivu : Journée mondiale de l’enfance, le comité urbain des enfants de Goma plaide pour un encadrement sportif des enfants déplacés

Nord-Kivu : Journée mondiale de l’enfance, le comité urbain des enfants de Goma plaide pour un encadrement sportif des enfants déplacés

Promouvoir les droits des enfants par le sport » c’est sous ce thème qu’ a été célébrée pour cette année, la journée mondiale de l’enfance célébrée le 20 Novembre de chaque année.

En marge de la commémoration de cette journée, le Comite urbain des enfants de la ville de Goma, a organisé ce mercredi 23 novembre 2022, une séance de réflexion et échange autour de la célébration de la journée mondiale de l’enfance.

Organisée en complicité avec les enfants reporters avec l’accompagnement de la Division provinciale du Genre sous la facilitation médiatique de REMED, cette journée a été une occasion pour passer en revue la situation des enfants déplacés de guerre du M23 cantonnés dans les différents sites éparpillés dans le territoire de Nyiragongo.

Au cours de cette séance, Le Président du comité urbain a salue toutes les aides déjà mobilisées jusque là par plusieurs, cependant, Kadima Kabangu a appelé à une assistance via un encadrement sportif en faveur des enfants déplacés hébergés dans le Site de Kanyaruchinya, en territoire de Nyiragongo.

Pour lui, cet encadrement sportif aura non seulement pour objectif de déstresser ces enfants mais aussi de leur permettre de maintenir leur talent malgré les moments difficiles qu’ils traversent

« Sur les 1100 enfants déplacés de guerre qu’on a enregistré, il y’a des enfants qui ont consacré leur temps dans le sport de foot, basket etc, maintenant dans ce contexte de guerre, leurs activités ont un peu bâclé, ils n’ont plus les moyens de jouer, de se recréer et consort. Donc ce que je demanderai au gouvernement congolais et aux ONGs de voir comment encadrer la majeure partie de ces enfants de trouver un moyen pour qu’ils puissent reprendre leur activité ludique » a demandé Kadima Kabangu

Selon le rapport d’OCHA, la province du Nord-Kivu a enregistré un million des personnes déplacées internes , soit 25% de toute la population déplacée du pays depuis 2009. Près de 60% des déplacés sont âgés de moins de 18 ans. Un enfant sur deux souffre de la malnutrition chronique tandis que 20% des survivants de violences sexuelles sont des enfants. Le même rapport indique que 40,3% d’enfants de 6 à 11 ans n’ont pas accès à l’école primaire.

Victoire Muliwavyo

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.