Now Reading:
Guerre à l’Est : Le fils de Museveni dévoile l’hypocrisie de l’Ouganda face à la RDC au sujet de l’agression Rwandaise

Guerre à l’Est : Le fils de Museveni dévoile l’hypocrisie de l’Ouganda face à la RDC au sujet de l’agression Rwandaise

Pendant que la scène de la politique internationale condamne fermement l’occupation illégale d’une partie du territoire congolais par les terroristes du M23 et dont, la République Démocratique du Congo accusé nécessairement le Rwanda d’orchestrer l’agression.

Le fils du Président ougandais Yoweri Kaguta Museveni, amplifie la confusion et risque d’entraver le processus de paix dans la sous région en effet, le général Muhoozi Kainerugaba à travers un autre tweet rendu public ce dimanche 20 novembre 2022 et devenu viral sur les réseaux sociaux, il est allé au-delà des limites tolérables des incidents diplomatiques.

 » J’ai entendu des gens dire qu’ils peuvent les vaincre en un jour ? D’accord. C’est ce qu’on avait l’habitude de dire à propos de la NRA à Luweero. Quand nous les convaincrons de se retirer pour la paix. Ils le feront parce qu’ils sont des partenaires sérieux pour la paix en RDC » a écrit le fils du président Yoweri Kaguta Museveni.

Rappelons que récemment, le même Général avait déclaré les faits vertigineux :

« Quant au M23, je pense qu’il est très, très dangereux pour quiconque de combattre nos frères. Ce ne sont pas des terroristes ! Ils se battent pour les droits des Tutsi en RDC. » avait-t-il décrypter sans coup férir.

Remplacé à la tête de l’armée de terre à cause des déclarations offensantes vis-à-vis du président Kenyan William Ruto, Muhoozi Kainerugaba avait été élevé au rang le plus élevé comme général d’armées en Ouganda.

Finalement, l’enfant biologique du Président ougandais Yoweri Kaguta Museveni obligé par son père de quitter Twitter n’a pas obéi mais continue tous les jours à alimenter des polémiques à travers des tweets piquants et offensants les gouvernants de la région de l’Afrique de l’Est.

La classe politique congolaise qualifie ses tweets d’une provocation préméditée et visant à fragiliser les efforts de guerre en République Démocratique du Congo.

PAUL ZAÏDI

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.