Now Reading:
Sud-Kivu : des morts et d’énormes dégâts matériels signalés après des fortes pluies dans le Kalehe

Sud-Kivu : des morts et d’énormes dégâts matériels signalés après des fortes pluies dans le Kalehe

Les pluies torrentielles qui se sont abattues sur plusieurs villages de Kalehe au Sud-Kivu ont causé beaucoup de dégâts depuis la nuit du jeudi à ce vendredi 18 novembre 2022.

À Bunyakiri un élève est mort et plusieurs dégâts matériels enregistrés lors d’une pluie diluvienne qui s’est abattue dans le groupement de Bunyakiri.

Le cadre de concertation territoriale de la société civile dans le territoire de Kalehe qui dresse ce bilan indique qu’il s’agit de l’élève Moïse Sammy de l’Institut Bunyakiri âgé de 14 ans qui est mort alors que son frère a été grièvement blessé lors de catastrophe naturelle dans le centre de Bulambika sur axe Bunyakiri.

Selon Delphin Birimbi son président, le bilan reste lourd côté matériel. Celui-ci note qu’au-delà de Bunyakiri, tout le territoire connait ce dernier temps un calvaire dû à des pluies torrentielles qui s’abattent sur son sol.

« À Gokwe dans le groupement Mbinga Nord, un berger aux côtés de dix vaches ont été emportés par un éboulement de terre lors d’une forte pluie. À Bunyakiri un jeune garçon a été également grièvement blessé toujours dans la même circonstance et interné jusqu’à présent à l’hôpital général de référence de Bunyakiri » renseigne notre source.

Plusieurs écoles sont inondées dans le groupement de Buzi pendant cette période. Les eaux de la rivière Gokwe ont complètement détruit l’école primaire Bubale 2 dans le village de Kalungu.

Tandis qu’à Minova, le complexe scolaire Roma, le complexe scolaire la Grâce Divine et l’école primaire Lycée Amka sont envahies par les eaux de la rivière Mubimbi.

« Depuis le jeudi nous sommes à la maison, notre école est inondée par les eaux de la rivière. Tous les pupitres sont emportés et certains murs des classes ont été détruits, » explique un élève du complexe scolaire la Grâce Divine.

D’autres sources au sein des habitants renseignent que plusieurs maisons dans l’avenue Chabikere à Minova sont inondées et 23 huttes des déplacés du camp Mubimbi sont emportées par les eaux de la rivière d’où on enregistre une perte de plusieurs biens matériels, élevage (poules, cobayes, chèvres).

Les forces vives de Kalehe lancent une sonnette d’alarme au gouvernement provincial du Sud-Kivu pour une assistance aux familles touchées par ces catastrophes naturelles.

Jackson Luanda Maliyabwana

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.