Now Reading:
Nord-Kivu : le Gouverneur Constant Ndima à Butembo pour apaiser la tension après les échauffourées du weekend dernier

Nord-Kivu : le Gouverneur Constant Ndima à Butembo pour apaiser la tension après les échauffourées du weekend dernier

Le gouverneur du Nord-Kivu est arrivé dans la ville de Butembo ce lundi 15 Août en début d’après midi.

Des informations à notre Possession rapportent que le Lieutenant Général Constant Ndima qui est accompagné du Commissaire Provincial de la PNC, le Commissaire Divisionnaire Adjoint Aba Van Yang, séjourne dans la ville commerciale du Nord-Kivu pour non seulement s’imprégner de la situation après les echouffourées du weekend dernier mais aussi et surtout pour présenter ses compassions à toute les victimes de derniers événements dans lequel 5 policiers ont perdu leurs vies et plusieurs blessés du côté de la population.

« Nous avons connu une succession d’événements ici à Butembo. D’abord l’attaque de la Prison centrale de Kakwangara et aussi les derniers événements de la manifestation Anti-monusco que nous avons connu. Le chef de l’État a présenté ses sincères condoléances sincères à toutes les victimes et sa compassion a tous ceux qui souffrent dans leur chair. En ce qui nous concerne en tant que Gouverneur de province, nous arrivons ici sur le lieu pour relayer le même message à notre jeunesse, comme vous le savez une mort encore de plus c’est une mort de trop pour nous ici au Nord-Kivu » a fait savoir le Lieutenant Général Constant Ndima

Par ailleurs, l’autorité provinciale a annoncé une série des rencontres avec la jeunesse de Butembo pour un retour au calme. En attendant cela, le Lieutenant Général Constant Ndima invite d’ores et déjà la jeunesse de Butembo à ne pas céder à toute instrumentalisation et manipulation d’où qu’elles viennent mais plutôt à cultiver un esprit patriotique et de paix dans leurs agissements.

Il faut rappeler qu’un autre cas d’insécurité a été signalé vendredi dernier dans la ville de Butembo, au total, 5 policiers ont perdu la vie lors d’une manifestation pacifique des mouvements citoyens vendredi dernier. Selon les sources officielles, ce sont les miliciens Maï-Maï qui se sont infiltrés dans des manifestants, elles dressent un bilan de 5 policiers tombés et 8 armes du type AK 47 récupérée auprès des manifestants.

Victoire Muliwavyo

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.