Now Reading:
Ituri : Des populations d’Irumu et de Mambasa confiantes des efforts de l’armée, depuis deux mois d’accalmie y observée

Ituri : Des populations d’Irumu et de Mambasa confiantes des efforts de l’armée, depuis deux mois d’accalmie y observée

Une accalmie s’observe à ce jour en Irumu et Mambasa, deux territoires qui étaient jadis sous menace des terroristes islamistes ADF, il y a deux mois.

Constat fait par un reporter de lesvolcansnews.net séjournant à Mambasa, chef-lieu du territoire portant le même nom.

De Komanda passant par Pont Ituri, Bamande, Mungamba en territoire d’Irumu jusqu’arriver à Lolwa où ces ADF ont été repoussés par l’armée en voulant s’approvisionner en médicaments il y a près de 2 mois, l’on pouvait seulement constater la présence des militaires qui contrôlent la zone au côté des civils qui commencent à regagner leur villages.

Des civils abordés disent être confiants aux militaires FARDC qui, en eux seuls, peuvent finir avec les aventures de tous les groupes rebelles tant locaux qu’étrangers qui menacent l’intégralité de la province de l’Ituri, que de recourir aux armées des autres pays voisins.

Ils en veulent pour preuve la traque des ADF dans la mutualisation des forces, mutualisation dans laquelle l’armée ougandaise ne fait qu’eloigner ces terroristes de ses frontières pour les repousser dans des forêts congolaises pourvu que son territoire ne soit plus menacé.

 » Tenez, pour rendre son territoire sécurisé, l’armée UPDF a chassé les ADF proche de ses limites pour les repousser vers chez nous. À quoi bon de combattre à leur côté pourtant nos militaires sont forts ? «  s’interroge un habitant de Mugamba en territoire d’Irumu.

Pour eux, seule la volonté des décideurs suffit pour mettre fin à ces groupes armés.

 » Doter les militaires FARDC engagés sur les lignes de front avec tout ce dont un soldat peut avoir besoin et de gonfler leur salaire au détriment des politiciens est l’une des solutions  » propose un habitant de Lolwa dans le territoire de Mambasa.

De leur côté, les éléments des forces de défense et de sécurité disent en aucun jour, trahir le Congo, serment qu’ils ont prêsté pour être dans ces services.

Pour rappel, outre le territoire d’Irumu qui, jadis, fut considéré comme un triangle de mort par certains civils et un mouroir pour d’autres avec des attaques en répétition des rebelles ADF caractérisées par la tuerie des civils, incendie des véhicules sur le tronçon Komanda Luna, le territoire de Mambasa fut aussi récemment menacé par ces terroristes mais repoussés farouchement par l’armée loyaliste.

Nickson Manzekele en séjour à Mambasa

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.