Now Reading:
Masisi : Psychose à Sake ce lundi après l’arrestation des présumés kidnappeurs d’une femme enlevée le weekend dernier

Masisi : Psychose à Sake ce lundi après l’arrestation des présumés kidnappeurs d’une femme enlevée le weekend dernier

Les activités tournent au ralenti à Sake dans le groupement Kamuronza depuis l’après midi de ce lundi 20 juin après l’arrestation par les forces de l’ordre de deux présumés kidnappeurs d’une femme enlevée le vendredi 17 juin dernier dans son champ situé sur les collines surplombants cette agglomération.

Des jeunes en colère sont descendus dans la rue pour exprimer leur ras-le-bol en bloquant la route, exigeant également aux FARDC de leur livrer les deux présumés kidnappeurs afin de les brûler vifs.

Tôt le matin de ce lundi, des rumeurs ont circulé sur la mort de cette femme, épouse d’un tradi-praticien bien connu à Sake. Des rumeurs non confirmées par aucune autorité.

D’après certaines sources de la société civile, les kidnappeurs sont entrain d’exiger à la famille de la victime une somme de 15.000$ avant toute libération.

Ce phénomène est devenu monnaie courante dans plusieurs villages du groupement Kamuronza, la société civile locale ne cesse de le décrier appellant à chaque fois les autorités à s’y pencher pour trouver une mesure palliative, ce qui jusqu’à présent semble être loin d’être acquis.

Jérémie Kabali

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.