Now Reading:
Goma : Après 4 jours de captivité, une étudiante de l’UNIGOM et sa sœur retrouvées

Goma : Après 4 jours de captivité, une étudiante de l’UNIGOM et sa sœur retrouvées

Après 4 jours de captivité, c’est ce vendredi 17 juin que Mugoli Katengura Anny de L1 LMD à l’université de Goma et sa sœur Nadine Katengura, ont recouvré leur liberté.

Elles étaient retenues dans un lieu gardé secret par leurs ravisseurs qui demandaient une rançon pour leur libération.

« Notre camarade avec sa sœur ont été retrouvées à 1heure du matin dans un état critique au quartier Katoyi. Elles actuellement internées dans une structure sanitaire de la place pour les soins, » a révélé le directeur de cabinet du porte-parole des étudiants de l’UNIGOM.

Leurs parents voire même les services attitrés n’arrivaient pas à les retrouver avant que les étudiants de l’UNIGOM ne s’impliquent dans les recherches.

Les ravisseurs de ces deux demandaient 50.000 USD pour les libérer. Pour le porte-parole adjoint de l’université de Goma qui s’est confié à nous à la veille, nourrir les mains noires n’est pas l’option.

« Pas question, les étudiants se sont fixés l’objectif d’aider ses parents à les retrouver vivant et sans payer une telle rançon aux hors la loi » avait-il dit.

Les étudiants se félicitent pour ce pari gagné et se lançent dans la recherche de l’autre étudiant du premier doctorat aussi Kidnappé et dont ils n’ont pas de ses nouvelles une semaine maintenant.

Le kidnapping est devenu une monnaie courante dans presque tous les coins de la ville de Goma.

Cette pratique de rançonner la population est adoptée par des groupes des personnes mal intentionnées et non identifiées. Les services habilités se forcent pour arrêter ce vent de mouvement qui prend une ampleur grave et surtout auprès de la population pauvre victimes des plusieurs cas d’insécurité.

La rédaction

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.