Now Reading:
Afrique : comprendre les résolutions de la Réunion de haut niveau à Nairobi sur la sécurité dans l’Est de la RDC

Afrique : comprendre les résolutions de la Réunion de haut niveau à Nairobi sur la sécurité dans l’Est de la RDC

Il s’est achevé ce jeudi 21 avril 2022 à Nairobi au Kenya, le conclave régional des chefs d’État sur la République démocratique du Congo organisé par le Président de la République du Kenya Uhuru Kenyatta.

Voici en intégralité les résolutions de ce sommet :

-Ils ont décidé que le Secrétariat soit formé pour surveiller la mise en œuvre des accords conclus lors de la réunion. Le Secrétariat sera administré par l’Envoyé spécial au Cabinet du Président de la RDC et l’Envoyé spécial au Cabinet du Président du Kenya (le Secrétaire principal du Ministère des affaires étrangères du Kenya est désigné pour jouer ce rôle par intérim ) avec la participation de représentants des cabinets exécutifs des autres chefs d’État de la Communauté de l’Afrique de l’Est.

En outre, les dirigeants se sont engagés à faire progresser les travaux de la réunion selon deux voies.

Dans le volet politique, la  réunion a convenu qu’un processus politique soit lancé sous la direction du président Uhuru KENYATTA du Kenya pour faciliter les consultations à entreprendre entre la RDC et les groupes armés locaux en RDC.

Suite aux résultats du premier Conclave des chefs d’Etat, la réunion a rappelé qu’un dialogue consultatif entre le président de la RDC et les représentants des groupes armés locaux en RDC doit avoir lieu dans les plus brefs délais.

En conséquence, la réunion a été informée que le Président de la RDC présidera une telle réunion consultative le vendredi 22 avril 2022. Le Président Uhuru KENYATTA a gracieusement accepté d’accueillir et de fournir un soutien logistique pour les consultations à Nairobi. La réunion a en outre convenu que le Président de la RDC informera ultérieurement ses collègues du résultat des consultations lors de la prochaine séance.

La voie de l’application de la loi militaire/de sécurité – Conformément à un ACCORD suite au premier Conclave des chefs d’État visant à accélérer la mise en place d’une force régionale pour aider à contenir et, si nécessaire, combattre les forces négatives, la réunion A ORDONNÉ le déploiement urgent d’une telle force Obliger.

À cette fin, la réunion a demandé que la planification d’une telle force commence avec effet immédiat avec la pleine consultation des autorités compétentes de la région.

-facilter la mise en œuvre des pistes d’application politique et militaire/de sécurité, les dirigeants ont également ordonné ce qui suit ;

a) Que tous les groupes armés en RDC participent inconditionnellement au processus politique de règlement de leurs doléances. A défaut de le faire, tous les groupes armés congolais seraient considérés comme des forces négatives et manipulés militairement par la région.

b) que tous les groupes armés étrangers en RDC doivent désarmer et retourner sans condition et immédiatement dans leurs pays d’origine respectifs. A défaut de le faire, ces groupes seraient considérés comme des forces négatives et manipulés militairement par la région.

c) que la mise en place de la force régionale de lutte contre les forces négatives commence immédiatement sous la direction de la RDC.

Les dirigeants ont résolu de se rencontrer d’ici un mois pour évaluer l’avancement de la mise en œuvre des travaux.

Il convient de signaler que cette réunion a connu la participation du président Tshisekedi de la RDC, Évariste NDAYISHIMIYE de la République du Burundi, Yoweri MUSEVENI, Président de la République de l’Ouganda et de Paul KAGAME, Président de la République du Rwanda représenté par le ministre rwandais des affaires étrangères.

La rédaction

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.