Now Reading:
Beni : le respect des droits des détenus c’est aussi le pilier de la mission régalienne de la PNC (Colonel Georges Ngojela)

Beni : le respect des droits des détenus c’est aussi le pilier de la mission régalienne de la PNC (Colonel Georges Ngojela)

Quarante-huit (48) heures après la publication d’un bulletin d’observation citoyenne du groupe de pression « les indignés aux antivaleurs », indiquant l’altération des conditions humaines des détenus au sein du cachot de la police nationale congolaise (PNC sous-commissariat de Lubiriha) ainsi que, les arrestations arbitraires auxquelles font face la population civile de la cité frontalière de Kasindi, le commandant commandant de la PNC/Kasindi a organisé dimanche dernier, une visite éclaire avec les journalistes des organes de presse locaux en vue de s’imprégner réellement les points saillants dénoncés par ce groupe de pression.

Dans les deux cachots visités de Kasindi et de Lubiriha, nul part l’on a constaté l’engouement des détenus moins encore les conditions inhumaines décriées par le groupe de pression « les indignés aux antivaleurs », une situation qui a permis au Colonel Georges Ngonjela Ngobetelongo de balayer d’un revers de mains toutes les accusations mises sur les épaules de son rayon de commandement.

Cet officier de la police congolaise a indiqué que, rien ne se fait en violation de la loi du pays, les officiers de police judiciaire sont suffisamment instruits pour travailler dans la droiture et conformément à la loi du pays.

« Le respect des droits des détenus c’est aussi le pilier principal de la mission régalienne de la police nationale congolaise« , a-t-il conclut.

À lui d’ajouter ; aucun membres du groupe de pression des « indignés aux antivaleurs » ne l’a jamais abordé à ce sujet, il a été surpris d’apprendre ces accusations qu’il qualifie inopportune sur les réseaux sociaux et à travers la voix des ondes.

Paul Zaïdi

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.