Now Reading:
Ituri : Environ 50 barrières illégales érigées sur la RN 27 comptabilisées par les usagers

Ituri : Environ 50 barrières illégales érigées sur la RN 27 comptabilisées par les usagers

Environ 50 barrières illégalement érigées par les éléments de services de sécurité et de défense sur sur la route nationale numéro 27 sont comptabilisées sur le long du tronçon Bunia Mahagi long d’environ 160 kilometres passant par le territoire de Djugu.

Le constat fait par un correspondant de la Radio Télévision Montbleu RTM/Bunia est que par barrière, les chauffeurs sont obligés de payer 2 mille francs congolais, montant qu’il juge d’exhorbitant.

 » Nous chauffeurs, sommes entrain de souffrir le long de la route. Ils exigent 2000fc pour au moins 50 barrières et là, les chauffeurs font quel travail ?  » explique un chauffeur qui a gardé l’anonymat au micro de David Unencan, un correspondant de cette chaine de Bunia en territoire de Mahagi.

Se montrant soulagés sur la situation sécuritaire calme suite à ces barrières, les automobilistes exhortent le gouvernement provincial de l’Ituri de venir au secours à ces conducteurs afin de mettre terme à ce comportement de collecte qu’ils qualifient de pillage ou soit encore réduire cette somme en 1000 franc.

 » Toutefois, nous ne sommes pas contre ces barrières militaires car avec celles-ci, la situation sécuritaire de la route est assurée mais nous pourrions solliciter que ce prix soit revu à la baisse soit à 1000fc  » ajoute l’autre.

Signalons que le gouverneur militaire lieutenant général Luboya N’kashama Johnny séjourne dans le territoire de Mahagi depuis l’après-midi du mardi 08 mars dernier, par voie terrestre, déplacement au cours duquel, selon nos sources, aucune de ces barrières illégales n’a été visible.

Jusque là nous n’avons pas encore eu à joindre le porte parole de l’armée pour sa version des faits, nous promettons donc y revenir.

Nickson Manzekele depuis Bunia

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.