Now Reading:
Goma : L’appel à la « ville sans taxi » initié par la véranda Mutsanga boycotté

Goma : L’appel à la « ville sans taxi » initié par la véranda Mutsanga boycotté

La véranda Mutsanga, une organisation de la société civile a invité les habitants de Goma à la ville sans transport en commun ce lundi 24 janvier 2022.

L’objectif était de contester les nouvelles mesures de peindre les véhicules de taxi de transport en commun à la couleur « jaune » mesure annoncée récemment par le maire policier de la ville de Goma le commissaire Makosa Francois. Cet appel n’a pas été suivi par les taximen et les habitants de la ville touristique de la RDC.

Dans toute la ville de Goma, la journée a démarré paisiblement et a suivi son cours normal. Les agents publics et privés se sont rendus sur leurs lieux de travail très tôt le matin avec le travail en commun.

Les marchés ont été inondés de monde comme d’habitude déjà le matin. Les étalages sont déjà couverts des aliments et vêtements annonçant le début de la journée.

« Nous sommes en pleine activité. Ce matin, la population a compris. Nous encourageons les taximen qui n’ont pas suivi les appels de certains qui se cacheraient dernière la société mais qui veulent le calvaire de la population » , a confié kavira Pamela , une vendeuse des légumes au marché maman Olive lembe.

L’ambition de l’autorité urbaine est de lutter contre l’insécurité en ville de Goma. Cette décision est malheureusement contestée par les taximen bus et petites voitures qui ne voient pas une corrélation entre la peinture de véhicules et la sécurité en ville de Goma.

La semaine dernière, les chauffeurs ont observé une journée sans taxi en ville de Goma et les conséquences étaient énormes sur la vie de la population.

La rédaction

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.