Now Reading:
Etat de siège au Nord-Kivu : Une trentaine de miliciens APCLS-Nyantura dépose les armes à Masisi

Etat de siège au Nord-Kivu : Une trentaine de miliciens APCLS-Nyantura dépose les armes à Masisi

Environ 30 miliciens miliciens de la coalition rebelle APCLS-Nyatura se sont rendus ce vendredi 21 janvier aux autorités militaires à Rubaya en territoire de Masisi dans la province du Nord-Kivu.

ces ex-combattants qui étaient conduits par Sebakara Rudoviko, justifient leur démarche par l’appel lancé par le gouvernement congolais qui sensibilise les animateurs des milices à s’engager dans le Processus de désarmement, démobilisation et réinsertion sociale (P-DDRS) afin de participer à la restauration de la paix au pays. Ils notent également la pression militaire exercée sur eux dans plusieurs villages depuis plus d’une semaine.

« Nous étions dans la forêt ensemble avec le colonel autoproclamé Fikiri, lui comme mon chef a quitté la forêt pour intégrer l’armée du gouvernementale, voilà pourquoi j’ai pris la décision de le suivre là qu’il va ensemble avec mes 28 éléments avec six armes. J’ai compris que la vie en brousse n’a pas de d’importance » indique-t-il.

Cette nouvelle vague de reddition est saluée par Sebishimbo Jean-Bosco, Ministre de l’intérieur, sécurité et porte-parole du gouvernement provincial civil du Nord-Kivu en sursis. Celui-ci appelle d’autres miliciens à renoncer aux hostilités afin que la province recouvre une paix, tant souhaitée.

« A chaque fois qu’il y’a un élément qui décide de quitter le groupe armé pour embrasser le processus de paix tel que souhaité par le chef de l’État, nous on ne peut que nous réjouir parce-que effectivement je l’ai toujours dit qu’on ne peut pas construire un pays avec autant des groupes armés qui pullulent de gauche à droite. Voilà pourquoi j’inviterai même ceux la qui trainent encore en brousse à se rallier à ce processus de paix » a-t-il déclaré.

Au moins 27 autres miliciens APCLS-Nyantura se sont rendu mardi 18 Janvier dernier.

Notons que l’APCLS est l’un des groupes armés actifs dans plusieurs entités du territoire de Masisi au Nord-Kivu. Depuis l’année dernière, ce groupe armé s’est affronté plusieurs fois avec les Forces armées de la RDC. Des combats qui ont fait des morts et des blessés, ainsi que des milliers de personnes déplacées.

Victoire Muliwavyo

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.