Now Reading:
Kasindi : 20 jours après la mort du policier Obadi, la partie civile réclame vérité et justice

Kasindi : 20 jours après la mort du policier Obadi, la partie civile réclame vérité et justice

Le caporal Mayadi Yala attaché à l’auditorat militaire inspectorat de Kasindi  arrêté à Lubiriha en date du 1er janvier 2022, a comparu le mercredi dernier à l’instance judiciaire garnison de Beni devant un tribunal militaire d’exception en guise de la première journée de son procès, pour meurtre du policier Muhindo Nyembo Obadi ancien gardien du super marché Kin-Soir.

« Je veux que ce militaire soit inculpé pour meurtre car c’est exactement ce qu’il a fait, il a commis un meurtre contre mon frère », a affirmé à lesvolcansnews.net M. Enock Bei l’un des frères biologique de la victime.  » J’ai la foi et je crois que justice sera rendue », a-t-il ajouté.

 » Tout le monde a droit à la justice », a dit l’avocat de la famille, Merveille Muhindo Sikwaya.  Nous ne pouvons avoir deux systèmes judiciaires, un pour les riches et un pour les pauvres, a-t-il affirmé à notre reporter.

« C’est un rappel tragique que ce n’est pas un incident isolé, mais qui fait partie d’un cycle d’indiscipline systématique qui persiste encore dans les rangs des FARDC, » a déclaré M. Muhindo Katavali activiste des droits de l’homme dans la cité de Kasindi.

Et au finish, les organisations de défense des droits de l’homme exigent l’ouverture imminente du procès en chambre foraine à Kasindi.

Paul Zaïdi

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.