Now Reading:
Ituri : un cadre et porte-parole de LAMUKA arrêté pour présumé critique de l’état de siège

Ituri : un cadre et porte-parole de LAMUKA arrêté pour présumé critique de l’état de siège

Le porte-parole de la coalition d’opposition Lamuka en Ituri, Luc Malembe est aux arrêts depuis la soirée de ce mercredi 24 novembre à l’auditorat militaire de l’Ituri à Bunia.

Une arrestation qui intervient, selon nos confrères de Buniaactualité, après sa dernière sortie médiatique, datant d’au moins 48 heures, exigeant le départ du gouverneur militaire, suite à la persistance de l’insécurité depuis l’instauration de l’Etat de Siège en Ituri.

A en croire nos sources, ce proche de Martin Fayulu a été arrêté dans son bureau de travail, sur ordre du gouverneur militaire pour des faits non encore révélés à la presse. Mais aucune source officielle n’a encore confirmée cette version. Cependant, il est déjà mis au cachot de l’auditorat militaire après une audition pour établir les faits lui reprochés, a-t-on appris.

Par ailleurs, ça fait au moins 48 heures que cet acteur politique connu surtout grâce à ses nombreuses sorties médiatiques, avait relayé sur les réseaux sociaux ses analyses et commentaires. L’un des passages indiquait : « Le gouverneur militaire a failli à sa mission et nous demandons à la personne qui l’avait envoyé ici, de le retourner d’où il vient », pouvait-on lire.

Une position exprimée après les massacres de plusieurs déplacés le dimanche dernier à Drodro, dans le territoire de Djugu par des miliciens de la CODECO, note nos confrères de Buniaactualité.com

Au début de l’année 2020, il a été arrêté par le service de renseignement avant d’être transféré au Parquet, puis détenu à la prison centrale de Bunia. A l’époque, il a été accusé de “ l’outrage au chef de l’Etat ”, mais il avait recouvré sa liberté quelques jours après.

Nickson Manzekele depuis Bunia

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.