Now Reading:
Ituri : 12 civils tués à Drodro, bilan dressé par l’armée qui contrôle déjà la zone (Ltn Jules Ngongo)

Ituri : 12 civils tués à Drodro, bilan dressé par l’armée qui contrôle déjà la zone (Ltn Jules Ngongo)

Après une journée du dimanche 21 novembre très agitée dans plusieurs villages du territoire de Djugu précisément dans la chefferie de Bahema Nord en général et en particulier à Drodro où les miliciens CODECO ont incendié le camp des déplacés, saccagé une partie de la paroisse de Drodro et autres dégâts, l’armée loyaliste vient de fixer l’opinion sur la situation sécuritaire actuelle dans la zone.

D’après son porte parole, la situation sécuritaire est déjà maîtrisée à Drodro et les FARDC continuent à pourchasser l’ennemi pour l’anéantir complètement.

Le lieutenant Jules Ngongo vient de couper court également aux rumeurs faisant état d’un incendie d’un camp militaire de Drodro. À l’en croire, il ne s’agit pas d’un camp militaire mais plutôt d’une position avancée de surveillance d’echellon/section de seulement 4 huttes.

 » Jusqu’ici, les forces armées maîtrisent la situation au niveau de Drodro. Et comme l’ennemi dans toutes ses velléités a tenté d’attaquer nos positions, les forces armées ont contenu l’ennemi. Il y a eu des échanges toute la journée et les FARDC sont sur place à Drodro  » explique Jules Ngongo, porte parole des opérations militaires dans un entretien avec lesvolcansnews.net ce lundi 22 novembre 2021.

 » Le bilan de la population après les opérations de fouille dans le camp de déplacé de Drodro et ses environs est de 12 morts  » ajoute cet officier militaire.

Selon, toujours la même source, les restes de déplacés qui n’ont pas pu fuire du camps sont bel et bien sécurisés par l’armée congolaise, mission régalienne qu’elle s’était fixée.

Nickson Manzekele depuis Bunia

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.