Now Reading:
État de siège au Nord-Kivu : une vingtaine de miliciens CMC se rendent aux autorités à Rusthuru

État de siège au Nord-Kivu : une vingtaine de miliciens CMC se rendent aux autorités à Rusthuru

Une vingtaine de combattants du groupe CMC/FAPC (Collectif des mouvements pour le changement, Force d’autodéfense du peuple congolais) se sont rendus aux autorités congolaises le lundi 18 octobre 2021 en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

D’après Bigembe Nicolas, commandant autoproclamé de cette force négative, lui et ses collègues veulent ainsi contribuer à la paix en acceptant ainsi l’appel du chef de l’État qui depuis l’instauration de l’État de siège a demandé aux détenteurs illégaux d’armes de choisir le camp de la raison en déposant leurs armes.

« Nous nous rendons pour la paix. Nous avons accepté l’appel du chef de l’État. Nous sommes maintenant prêts à quitter la brousse. Que les autres nous rejoignent aussi », a-t-il fait savoir.

Munis de leurs armes, ces désormais ex-rebelles ont été accueillis par l’administrateur militaire qui a encouragé d’autres détenteurs illégaux d’armes à faire autant s’ils ne veulent pas y être contraints par le feu de l’armée régulière.

Tout en indiquant qu’avec cette reddition, l’état de siège est en train de montrer ses preuves, Bakole Nyengele annonce que ces combattants seront vite engagés dans le processus DDRCS qui va d’ici devenir effective.

« Ceux qui pensent que l’état de siège est un échec, ils se trompent. Ce sont des ennemis de la paix. Ça, c’est un échantillon, ils sont nombreux. Dans quelques jours, vous les verrez venir tous ici. Le processus DDRC-s est déjà en place, tout cela sera bientôt mis en contribution », a dit pour sa part l’administrateur du territoire de Rutshuru

Depuis l’état de siège, plusieurs centaines de miliciens se sont rendus au Nord-Kivu. Dans sa communication du 17 septembre 2021, le lieutenant-colonel Ndjike Kaiko, porte-parole des opérations militaires Sokola 2, a indiqué à la presse que 745 rebelles ont quitté la brousse et 428 armés ont été récupérées dans les territoires de Rutshuru, Masisi et Walikale depuis l’instauration de cette mesure en mai dernier.

Victoire Muliwavyo

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.