Now Reading:
Affaire RAM: J’ai Rencontré le Ministre de PTN-TIC il m’a rassuré de la suppression Progressive de cette taxe qui fait souffrir la population (Hon. Munyomo)

Affaire RAM: J’ai Rencontré le Ministre de PTN-TIC il m’a rassuré de la suppression Progressive de cette taxe qui fait souffrir la population (Hon. Munyomo)

Qualifié par l’opinion d’avoir soutenu la taxe sur le registre des appareils mobiles RAM, le député National Patrick Munyomo dément cette thèse qui circule sur toutes les lèvres depuis sa réaction jeudi soir sur les ondes de la Radio Top Congo.

Si plusieurs bouches ont traité Patrick Munyomo d’être dans le camp de ce qui soutiennent l’existence de la taxe RAM, cet élu de la ville de Goma lui dit avoir été mal compris et interprété.

Dans une conférence de presse animée ce vendredi 15 Octobre 2021 en ville de Goma, ce député de l’Union sacrée pour la Nation, dit avoir plutôt orienté ses interventions sur l’aspect procédural que le bureau de l’Assemblée nationale n’a pas respecté en rapport avec la question orale avec débat qui avait été adressée au Ministre Augustin Kibasa de PTN-TIC mais ne soutient pas l’existence de cette taxe qui, selon lui, fait souffrir la paisible population longtemps meurtrie par les guères et la misère comme cela est interprétée par une certaine opinion.

A cet effet, le surnommé « vrai Mutoto wa Goma » indique avoir rencontré le Ministre Augustin Kibasa qui l’a rassuré de la suppression de la dite taxe, une suppression qui sera, cependant « progressive »

« Ce qui m’a poussé de passer sur top Congo, c’est parce que j’ai vu les amis du FCC ont directement déposé une motion contre le Ministre alors que l’étape de la question orale avec débat n’était pas encore finie. Ce qui est un vice de procédure. Au niveau de l’Assemblée nationale, nous avons fait l’essentiel. Personnellement je n’ai vu aucun député quelque soit son Camp, qui a soutenu cette taxe RAM. Je suis allé voir le Ministre pour trouver une solution, il m’a annoncé et rassuré de la suppression de cette taxe RAM » a fait savoir le député Patrick Munyomo

Depuis près de 6 mois la taxe sur le registre des appareils mobiles RAM est perçue auprès des congolais de tout bord.

En dépit des réponses du Ministre Kibasa du PTN-TIC avancées lors de son dernier passage à l’Assemblée nationale lundi dernier, réponses selon lesquelles, la dite taxe a contribué valablement au renflouement de la caisse de l’Etat jusqu’à appuyer aussi à la gratuite de l’enseignement, plusieurs élus du peuple, de la majorité tout comme de l’opposition, avaient estimé que la perception de la taxe RAM était irrégulière et ils ont exigé sa suppression pure et simple.

Claude Misare, auteur de la question orale avec débat à l’endroit du Ministre Kibasa, avait menacé de passer à la motion de défiance au cas où le Ministre Kibasa n’apporterait pas de réponses claires et satisfaisantes sur cette question.

Victoire Muliwavyo

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.