Now Reading:
Nord-Kivu : Le phénomène kidnapping prend l’allure du business à Rutshuru

Nord-Kivu : Le phénomène kidnapping prend l’allure du business à Rutshuru

Le groupement Kisigari en chefferie de Bwisha dans le territoire de Rutshuru, fait face à un regain d’insécurité perpétrée par des groupes et des hommes armés dont leurs identités demeurent un véritable mystère dans le commun de mortel. Ces assaillants commettent des enlèvements, pillent, volent, violent et assassinent de paisibles citoyens, s’est indigné lors d’une interview accordée à lesvolcansnews.net M. Aimé Mukanda Mbusa l’un des défenseurs des droits de l’homme de cette partie des pays de grands lacs.

En effet, des groupes armés diversifiés kidnappent des personnes (hommes, femmes ou enfants) et exigent le paiement de rançons exorbitantes que les victimes ont des difficultés à payer car elles ne vivent que de l’agriculture.

A en croire Aimé Mukanda Mbusa, les femmes constituent une cible prioritaire pour la violence sexuelle lorsqu’elles tombent entre les mains de kidnappeurs.

Dans l’intervalle d’une semaine, au total 4 personnes sont mortes dans une extrême criminalité et six autres kidnappées. Pour le moment, les ravisseurs exigent une caution de 10 000USD pour une éventuelle libération de l’une des victimes et le sort réservé à d’autres otages est suffisamment insupportable.

Au regard de cette situation vertigineuse, les activistes des droits de l’homme demandent sans nul doute l’implication spécifique sur le plan sécuritaire des animateurs de l’état de siège, pour la restauration de la souveraineté ainsi que l’autorité de l’Etat.

Rutshuru est situé dans le territoire du même nom, à environs 60 kilomètres de la ville volcanique de Goma en province du Nord-Kivu.

Paul Zaïdi

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.