Now Reading:
Rutshuru : Arrestation d’un homme dans la pêcherie de Nyakaoma, le CIDDHOPE demande des actions judiciaires publiques contre le commandant de la marine congolaise

Rutshuru : Arrestation d’un homme dans la pêcherie de Nyakaoma, le CIDDHOPE demande des actions judiciaires publiques contre le commandant de la marine congolaise

Le CIDDHOPE appelle urgemment l’Amiral de 33ième Groupement Naval et l’Auditeur Militaire Supérieur à Goma à déclencher une action publique puis arrêter le Lieutenant Colonel Alpha Beteni ( Commandant Flottille Navale à Nyakakoma) et ses complices ou coauteurs pour avoir déshabillé en public M. MUHINDO KINDA Alphonse alias Satellite avant de le soumettre à des traitements cruels, inhumains et dégradants.

C’est à travers un communiqué de presse, que le CIDDHOPE a fait cette demande.

Dans ce communiqué, le CIDDHOPE précise qu’en date du 08 Août 2021, aux environs de neuf heures, dans le village de Nyakakoma, situé au bord du lac Edouard, « Monsieur MUHINDO KINDA Alphonse alias Satellite, herboriste de son état, était en train d’administrer les médicaments à un militaire de la force navale qui souffrait d’une maladie au camp militaire. Contre toute attente, un autre militaire de la même unité du nom de Kasereka Tsongo y aurait surgi et aurait accusé Monsieur MUHINDO KINDA Alphonse alias Satellite auprès du Lieutenant Colonel Alpha d’être docteur « MAI MAI. » Quelques minutes plus tard, Monsieur MUHINDO KINDA Alphonse se serait vu emmener manu militari non loin du cachot militaire de la place. Selon le CIDDHOPE, sur ordre du Lieutenant-Colonel Alpha Beteni, M. MUHINDO KINDA Alphonse aurait été déshabillé en public par 4 militaires puis tabassé.

Le Lieutenant-colonel Alpha utiliserait une tranche d’arbre tandis que ses 4 militaires immobiliseraient Monsieur MUHINDO KINDA Alphonse au sol.

« Le Lieutenant-colonel le demanderait d’avouer d’être MAI MAI », c’est ce qu’on peut lire dans ce communiqué.

D’apres la même organisation, « en sus des faits décrits et décriés ci-haut, aucun acte juridique n’a constaté l’arrestation et détention de de la victime. »

Notons que le lieutenant colonel Alpha est accusé aussi par la notabilité de Rutshuru pour des faits des tortures, détention illégale, arrestations arbitraires et d’autres faits infractionnels.

Laurent TSONGO TSOKAL

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.