Now Reading:
Nord-Kivu : Les shillings Ougandais mettent au profit du doute la souveraineté de la RDC à la frontière de Kasindi

Nord-Kivu : Les shillings Ougandais mettent au profit du doute la souveraineté de la RDC à la frontière de Kasindi

D’entrée de jeu, les cambistes du groupement Basongora éprouvent d’énormes difficultés en guise d’accompagner les autorités politiques et militaro-administratives de l’état de siège dans la campagne de l’utilisation rationnelle de shillings Ougandais sur le sol Congolais, en dépit de toutes les stratégies peaufinées dans la lutte patriotique.

L’un d’entre eux, M. Katembo Kasokola Moyi s’est exprimé à lesvolcansnews.net en ce qui concerne notamment, les difficultés qu’il a rencontré dans la localité de Masambo lors de l’activité axée sur la vulgarisation du message destiné à accorder une priorité aux Francs Congolais dans le circuit financier de transactions au quotidien.

A l’en croire, les opérateurs économiques de cette partie du secteur Ruwenzori veulent à tout moment considérer la monnaie Ougandaise en fonction d’un baromètre indéfectible du taux de change impératif par rapport à la monnaie nationale, et cela en imposant 500 FC à 700 Shillings Ouagadougou, cette situation entraîne impérativement une cacophonie dans la tête de clients surtout de produits manufacturés qui sont fabriqués à 75 pour cent en Ouganda voisin.

En réaction, le service de l’économie national antenne du poste frontalier de Kasindi, lance un ultimatum qui indique la fin de la visibilité sur le marché de Kasindi et ses environs à partir de lundi prochain.

« En tous cas à ce sujet, l’administrateur militaire du territoire de Beni est suffisament déterminé à materialiser la vraie valeur des francs congolais, et tous les utilisateurs illégaux de shillings Ougandais seront immédiatement déférer devant leurs juges naturel en terme de poursuites judiciaires« , a indiqué M. Muhasa chef de bureau du service de l’économie national, antenne de Kasindi.

Signalons qu’à Kasindi, près de 85% de la population civile ne maitrise pas normalement les Francs Congolais, et c’est qui sort de l’ordinaire est que, certaines personnes qui sont nées dans les villages périphériques ne savent nullement la couleur de la monnaie nationale, une observation faite par M. Jadet Butsapo 2èm Vice-président de la société civile forces vive de cette partie frontalière entre la République Démocratique du Congo et L’Ouganda.

Paul Zaïdi lesvolcansnews.net

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.