Now Reading:
RDC : Assassinat des trois journalistes au Nord-Kivu, le REMED exige une enquête minutieuse

RDC : Assassinat des trois journalistes au Nord-Kivu, le REMED exige une enquête minutieuse

Le Coordonateur national du réseau des médias pour le développement (REMED), Bonane Bugeso, à travers un communiqué de presse rendu public le 10 août 2021, s’inquiète de l’allure qu’a pris la criminalité à l’endroit des professionnels des médias dans la province du Nord-Kivu.

A l’en croire, dans l’espace de trois mois seulement, trois journalistes ont été assassinés dont un dans le territoire de Rutshuru M. Heritier Magayane dans le village de Bunyangula en date du 7 août 2021, l’autre, dans le territoire de Masisi M. Barthelemy Changamuka à Kichanga, le 10 mai de l’année en cours, et enfin, M. Tsongo Kibwana Innocent à Kalunguta, le 15 juillet 2021.

Bonane Bugeso appelle l’association d’avocats pour la défense des médias (ASADEM), à mener des recherches sur le mobile de l’assassinat de Heritier Magayane tué récemment et l’invite au même moment à déposer une plainte devant les juridictions compétentes pour que justice soit faite.

« Le REMED soutient la grève des médias pendant 48 heures (silence radio) en territoire de Rutshuru et se joint à l’Union Nationale de la presse Congolaise, UNPC qui invite les autorités locales à recherche les coupables », peut-on lire dans ce communiqué.

Au finish, le réseau des médias pour le développement (REMED), appelle les journalistes à l’observance des consignes sécuritaires apprises.

Paul Zaïdi lesvolcansnews.net

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.