Now Reading:
Ituri/JIJ : Jeunes, ne laissons pas nos richesses aux étrangers, exploitons nos capacités ( James Byensi )

Ituri/JIJ : Jeunes, ne laissons pas nos richesses aux étrangers, exploitons nos capacités ( James Byensi )

La journée internationale de la jeunesse est célébrée le 12 août de chaque année. En province de l’Ituri précisément en ville de Bunia, cette cérémonie a été présidée par le commissaire divisionnaire adjoint Ngoy Sengelwa Kyo représentant le gouverneur militaire empêché.

De prime abord à Bunia, cette journée a débuté par un culte dans lequel l’orateur principal de cette célébration ecclésiastique a demandé aux jeunes ituriens a exploiter leurs capacités physiques, intellectuelles, morales, etc, pour contribuer au développement et le décollage de la province.

 » Nous avons dans le livre de 1 Jean 2, 14B où Dieu nous demande trois choses clairement là-bas. La première, c’est que chacun puisse exploiter ses forces que soit physiques, morales, intellectuelles, spirituelles. La jeunesse doit exploiter cette force là. Nous ne devons pas laisser notre or aux chinois seuls, nous ne devons pas laisser nos arbres aux kényans et aux ougandais. Bref, nous ne devons pas laisser notre richesse aux étrangers donc exploitons-le, enrichissons-nous aussi  » a dit le pasteur James Byensi, responsable de l’asbl chrétienne les rebatisseurs, dans sa prédication.

Ce dernier a, toutefois, appelé les jeunes à être les premiers acteurs de la paix sur toute l’étendue de la province car c’est elle la catégorie des personnes peuplées du pays presque 70% de la population congolaise.

Prenant la parole au nom de son titulaire, le vice président du conseil urbain de la jeunesse a rassuré aux autorités militaires leur accompagnement dans la réussite de leur mission tout en promettant au prédicateur du jour, dès aujourd’hui, la mise en pratique de son conseil leur prodigué ( celui de faire appliquer leurs capacités au lieu de chercher à se faire corrompre ou manipuler par les personnes malintentionnées ).

De sa part, le général Ngoy Sengelwa Kyo, commissaire provincial principal de la PNC/Ituri a conscientisé les jeunes à se desolidariser des groupes armés pour viser l’émergence de la province.

 » La prédication et tous les autres discours que nous avons suivis nous interpelle à nous désolidariser de toute idée destabilisatrice non seulement de la province mais aussi de toute la RDC. C’est donc par ce mot et au nom du gouverneur empêché que nous déclarons le lancement des activités de la jeunesse  » a-t-il dit.

Des activités sportives, de conférence debats et d’autres, démarrent ce vendredi 13 août pour marquer la commémoration de la journée internationale de la jeunesse en Ituri sous le thème : Jeunesse, luttons pour la paix et le développement de l’Ituri.

Nickson MANZEKELE depuis Bunia

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.