Now Reading:
Bunia : Après une semaine de troubles des étudiants, les enseignants de l’UNIBU déclenchent une grève jusqu’à nouvel ordre

Bunia : Après une semaine de troubles des étudiants, les enseignants de l’UNIBU déclenchent une grève jusqu’à nouvel ordre

Après presqu’une semaine des manifestations des étudiants de l’université de Bunia  » UNIBU en sigle  » revendiquant pour plusieurs raisons dont la révocation du comité de gestion, c’est le tour des enseignants de cette université qui viennent de déclencher un mouvement de grève à dater de ce mardi 03 août 2021 en suspendant toutes les activités d’enseignement et d’encadrement des travaux de fin de cycle ainsi que mémoires jusqu’à nouvel ordre.

C’était dans une déclaration faite ce même mardi et lue par le président du corps scientifique et universitaire de l’UNIBU  » COSCUB « .

Ces corps enseignants qui réitèrent leur soutien total et indéfectible au comité de gestion expliquent que leur décision est consécutive aux actes barbares et de sabotage contre les membres du comité de gestion posés par un groupe d’étudiants manipulés par certaines personnes mal intentionnées tant externes qu’internes à l’université.

 » Face aux actes de sabotage des efforts du gouvernement de la République et de l’UNIBU par certains étudiants, le COSCUB :

  • réaffirme son soutien total et indéfectible tout en réitérant sa confiance au comité de gestion nommé par l’arrêté ministériel n°0192/MINESU/CABMIN… du 25 juin 2021 de son excellence Monsieur le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire pour conduire l’université de Bunia.
  • exige la création d’une commission d’enquête qui doit identifier les auteurs matériels et intellectuels de la destruction des biens de l’UNIBU depuis le mercredi 28 juillet dernier jusqu’à nos jours, établir leur responsabilité, les révoquer et les traduire devant les instances judiciaires …. En attendant la mise sur pied de cette commission, le COSCUB suspend immédiatement toutes les activités jusqu’à nouvel ordre à l’université de Bunia  » a déclaré le chef des travaux Samuel Azabo, président de ce corps enseignant.

Mais toutefois, les professionnels de craie de cette institution universitaire demandent au gouvernement congolais leur prise en charge totale pendant cette période de crise qui règne au sein de la dite institution.

Nickson Manzekele depuis Bunia

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.