Now Reading:
Conflits fonciers à Nyiragongo : l’AT propose des pourparlers avec ses subalternes pour une sortie de crise

Conflits fonciers à Nyiragongo : l’AT propose des pourparlers avec ses subalternes pour une sortie de crise

Depuis plusieurs décennies, le territoire de Nyiragongo situé au Nord de la Ville de Goma fait face à une insécurité grandissante.

Cette insécurité est causée par plusieurs problèmes parmi lesquels les problèmes liés à la terre (conflits fonciers) qui occupent le plus grand pourcentage. C’est dans ce cadre que l’administrateur policier récemment nommé par l’ordonnance présidentielle dans le cadre de l’État de siège veut se pencher sur cette question là en vue de restaurer la paix dans cette partie de la province du Nord-Kivu.

Dans une interview accordée à lesvolcansnews, le commissaire supérieur Iduma Patrick pense que la question des conflits fonciers qui a fait couler beaucoup d’encres et de salives est à résoudre à plusieurs échelons et cela avec tacte et délicatesse, d’où une réunion avec tous les chefs des groupements et des villages qui composent ce territoire s’avère indispensable.

 » Nous allons commencer à réunir tous les chefs des villages et des groupements car la priorité, c’est de réussir à résoudre la question des conflits fonciers dans Nyiragongo dont l’origine est datant. Donc nous allons réunir tous les responsables qui sont concernés dans ces conflits là pour qu’on trouve une solution  » a déclaré cette autorité territoriale Iduma Patrick.

Pour ce faire, l’administrateur du territoire de Nyiragongo venait d’effectuer deux décentes dans deux groupements de ce territoire qui compte 7 groupements. Mercredi dernier, il était dans le groupement Buvira et d’ailleurs, grâce à l’organisation APDAC, des audiences publiques autour toujours des conflits fonciers ont été organisées en faveur des habitants de la place.

Un jour après soit le jeudi, il a fait le déplacement du groupement Mudja pour les mêmes fins. D’après Maître Swedi Oscar, Coordonnateur de cette organisation, les habitants pourront être au courant de leur jugement dans le délai de la loi tout en précisant que les avocats ont déjà résolu le gros des dossiers soit 95 dossiers.

Précisons que cette rencontre avec les chefs des groupements et villages est prevu pour ce mercredi 4 Août 2021 à Munigi. Après la dite rencontre, l’autorité territoriale de Nyiragongo pourra également faire des descentes dans les 5 autres groupements restant, indique la cellule de communication de l’administrateur.

Victoire Muliwavyo

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.