Now Reading:
RDC: Matata Ponyo mis sous mandat d’arrêt provisoire

RDC: Matata Ponyo mis sous mandat d’arrêt provisoire

Alors qu’il semblait vaincre les pas de la justice congolaise, le sénateur Matata Ponyo vient d’être placé sous mandat d’arrêt provisoire ce mardi 13 juillet à Kinshasa.

Il s’agit d’un mandat d’arrêt provisoire qui lui est imposé après la deuxième audition par la Cour Constitutionnelle dans l’affaire de detournement présumé de fonds destinés à l’indemnisation des victimes de la zaïrianisation.

A en croire la lettre du Procureur déposé au Sénat depuis le 24 juin dernier, Augustin Matata Ponyo, alors Chef du Gouvernement avait ordonné le décaissement de plus de 110 millions de dollars et près de 28 millions de dollars entre 2012 et 2013 mais sans que cet argent arrive à destination et donc il aurait détourné cet argent d’où il faut des enquêtes quant à cette affaire qui concerne 300 personnes, ce qui explique son arrestation.

Aussitôt appris cette arrestation, le camp de Matata Ponyo n’a pas manqué à réagir. Dans une déclaration sur les réseaux sociaux, le camp de cet ancien ministre des finances qui s’opposent à l’arrestation de ce sénateur qui donné toute son intelligence pour l’intérêt supérieur de toute la nation congolaise et pale d’un  » complot pire et simple » à l’endroit de leur client.

« Matata Ponyo est né et a grandi dans une maison en pailles à kindu, donc ce n’est pas le confort de la prison de makala dont il aura peur  » a laissé entendre Éloge Tshiamala un des communicateurs soutenant l’ancien premier ministre sur son compte Twitter.

Pendant ce temps, les avocats de Matata Ponyo parlent d’un acharnement contre leur client, ils disent rassurant quant au relâchement de leur client qui a toujours été un homme intègre et plein de valeurs républicaines. Il y’a peu, les avocats de cet ancien Premier ministre congolais venaient de saisir le conseil d’état pour l’annulation de l’autorisation des poursuites judiciaires et la levée des immunités parlementaires par le sénat malheureusement une demande qui avait été rejeté par le Sénat qui a plutôt choisi de lever les immunités de ce sénateur afin de lui permettre à bien affronter la justice comme il l’avait toujours signifié avait indiqué le président du bureau du sénat deux jours après son retour à Kinshasa.

Victoire Muliwavyo

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.