Now Reading:
Bweremana-Masisi : voici pourquoi cet homme a égorgé une femme

Bweremana-Masisi : voici pourquoi cet homme a égorgé une femme

Par Frédéric Feruzi

L’homme meurtrier vient d’être mis aux arrêts à Bweremana, dans le sud-ouest du territoire de Masisi, au Nord-Kivu, après avoir tué la femme ce jeudi 8 juillet.

Le meurtrier est intervenu pour tenter de défendre sa femme. Celle-ci, enceinte, était plongée dans un conflit avec la femme tuée à la machette. Lorsque sa grossesse est arrivée à terme, elle a donné naissance à un mort-né.

Plus tôt, lors d’une dispute, la femme qui vient d’être tuée à la machette aurait prophétisé à sa rivale enceinte ce qui lui est arrivé à l’accouchement. Le meurtrier n’a pas donc hésité d’aller venger sa femme qui venait de faire un mort-né.

Quand il s’est rendu compte de son agissement hors-la-loi, l’homme a pris fuite mais sa cavale n’aura pas duré longtemps avant de se faire repérer par l’Etat.

Il faut condamner le meurtrier

Cet appel émane de la société civile de Bweremana. Elle estime que ce sera la seule manière d’apaiser la tension perceptible parmi la population après ce crime. L’absence de justice contre les criminels est à la base de plusieurs cas de justice populaire dans la localité, fait savoir Floribert Musanganya, président de la société civile.

‘’C’est inconcevable que quelqu’un prenne une machette contre un autre sur base d’une rumeur ou d’une incompréhension. Nous condamnons cela nous en tant que société civile’’, a-t-il déclaré.

Floribert Musanganya explique que la population reste remontée à Bweremana. Le meurtrier est mis en sécurité par les forces de sécurité, mais dans le cas où il est libéré, il pourrait courir le risque de se faire lapider.     

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.