Now Reading:
Ituri : Deux militaires poursuivis pour perte d’armes condamnés par la cour supérieure militaire

Ituri : Deux militaires poursuivis pour perte d’armes condamnés par la cour supérieure militaire

La cour supérieure militaire de l’Ituri vient de condamner le vendredi 02 juillet 2021 deux militaires pour négligence qui avait occasionné la perte de 5 armes de type Aka 47 au mois d’octobre 2020 à Bogoro dans la partie sud-est de Bunia en territoire d’Irumu.

Il s’agit du lieutenant colonel Manano Jean-lambert et de l’adjudant Gwanga Kodolo John. En dépit de leurs actes, le premier est condamné à 5 ans de servitude pénale principale et est obligé une somme estimée à 250 000 francs congolais dans un délai de 3 mois.

Le deuxième, alors l’adjudant Gwanga, 2 ans de servitude pénale principale suffisaient tout en étant obligé de payer un montant d’instance qui sera fixé par le greffier, renseigne le verdict rendu par le premier président de la cour supérieure militaire, lieutenant colonel magistrat Yenga Akelele.

Pour le lieutenant Jules Ngongo, porte parole des opérations militaires en Ituri, cette condamnation est un signal fort conformément aux instructions du commandant suprême des forces armées de la RDC qui aurait dit plus question de l’impunité au sein de l’armée congolaise.

Rappelons qu’au sein de la même unité, le ministère public avait également réperé la perte de 25 autres armés dont la destination reste inconnue jusqu’aujourd’hui car à en croire le colonel Joseph Makelele, auditeur supérieur militaire, ces armes serviraient de ravitaillement aux groupes armés. D’où, il avait juré lors de l’instruction du présent dossier de mettre fin à ce ravitaillement d’armes aux groupes armés qui ne fait qu’eliminer les paisibles civils.

Nickson MANZEKELE depuis Bunia

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.