Now Reading:
Nord-Kivu : Les déplacés internes de l’éruption volcanique de Nyiragongo restés à Sake se disent abandonnés à eux-mêmes

Nord-Kivu : Les déplacés internes de l’éruption volcanique de Nyiragongo restés à Sake se disent abandonnés à eux-mêmes

Une poignée de déplacés internes de l’éruption volcanique de Nyiragongo restés à Sake se disent abandonnés en eux-mêmes et demandent aux autorités de les assister comme d’autres vénérables. C’est le Mwami Primo Bahuma Bitsibu wa Bulenda, chef du groupement Kamuronza qui l’a annoncé.

Cette population qui se dit sinistrée, est dans l’impasse. Elle n’a pas de quoi manger, non plus d’eau de boisson, et utilise une seule toilette, la prédisposant au grand risque de développer le choléra et d’autres maladies hydriques, a fait voir l’infirmier titulaire du centre de santé de Sake.

Vous vous souviendrez que le gouverneur militaire avait disponibilisé des gros bus pour transporter les déplacés internes qui avaient fuit la catastrophe de samedi 22 mai dernier et les tremblements de terre qui s’en sont suivis pour les déposer dans leurs quartiers respectifs, pour ceux dont les maisons n’ont pas été endommagées par la lave, et dans les familles d’accueils, ceux dont les habitations ont été couvertes par la lave.

La portion restante au lieu de cantonnement, se réclamant des vrais sinistrés, avaient balayé d’un revers de la main, toutes les adjurations du gouverneur militaire et ont choisi de garder l’espace.

Coupant la poire en deux, le chef du groupement Kamuronza, Mwami Primo, demande aux autorités au sein de la province de les évacuer dans un bref délai pour éviter le pire.

La rédaction

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.