Now Reading:
Nouveau réquisitoire du Procureur : Matata demande à Bahati une semaine pour se préparer avant d’être entendu par le bureau

Nouveau réquisitoire du Procureur : Matata demande à Bahati une semaine pour se préparer avant d’être entendu par le bureau

Dans une correspondance datée de ce 29 juin 2021, Augustin Matata Ponyo a répondu favorablement au bureau du Sénat, au sujet du nouveau réquisitoire du procureur général près la Cour Constitutionnelle.

Dans cette correspondance adressée à Modeste Bahati Lukwebo, président du Sénat, Matata Ponyo a rassuré qu’il est disposé à rencontrer le Bureau du Sénat pour lui fournir les éléments de réponse en rapport avec les accusations portées contre sa personne dans le réquisitoire en question.

Cependant, l’ex-premier ministre Matata Ponyo sollicite une durée d’une semaine pour être entendu, soit le 4 juillet prochain, compte tenu, dit-il, notamment de la complexité du sujet au centre du réquisitoire du Procureur général près la Cour Constitutionnelle.

« Compte tenu de la gravité des accusations et de la complexité du sujet au centre du réquisitoire, à savoir le paiement de la dette extérieure, et dans le souci de fournir aux membres du Bureau des réponses pertinentes afin de leur permettre de décider judicieusement sur des dossiers qui remontent à près de 10 ans depuis leur traitement, je vous demande de m’accorder un délai d’une semaine à partir de la date de réception dudit réquisitoire. Je serai donc disposé à être reçu par le Bureau en date du lundi 4 juillet 2021« , a indiqué Matata Ponyo.

Pour rappel, ce nouveau réquisitoire du Procureur général près la Cour Constitutionnelle fait suite au premier qui concernait la débâcle du projet Bukanga Lonzo. La première demande d’autorisation des poursuites contre Matata Ponyo n’avait pas abouti puisque les sénateurs, en majorité, n’avaient pas donné une suite favorable à cette initiative.

Cette décision du Sénat avait été critiquée par plusieurs acteurs sociopolitiques de la République démocratique du Congo. Même le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo ne s’était pas empêché d’émettre un point de vue sur la position du Sénat. 7sur7.cd

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.