Now Reading:
Aide aux sinistrés volcaniques du 22 mai : Nafisa Ramazani surprend les plus démunis à Kahembe !

Aide aux sinistrés volcaniques du 22 mai : Nafisa Ramazani surprend les plus démunis à Kahembe !

L’aide tant bien que limitée à 4 ménages, symboliquement, en valait la peine, vu la situation des bénéficiaires. La donatrice, Nafisa Ramazani la justifie par le sentiment patriotique.

Nafisa Ramazani appelle à la mobilisation des uns et des autres pour assister les plus démunis des sinistrés sélectionnés dans les camps. Elle vient d’apporter son aide ce samedi 26juin 2021, au site des déplacés de l’école primaire Kahembe, dans le territoire de Nyiragongo, plus d’une semaine après une enquête qui lui a permis d’identifier les plus démunis des sinistrés.

L’aide arrive en attente de celle du gouvernement et des humanitaires, espère la journaliste. Elle vient d’agir à la tête de son ASBL dénommée ‘’Ensemble pour le soutien aux vulnérables’’.

Nafisa Ramazani a été indignée de constater à l’issue de ses recherches que c’est curieusement les vrais sinistrés qui sont discriminés lors des distributions de l’aide. Les intrus se retrouvent en avant plans. Le patriotisme incite donc à venir en aide aux sinistrés écartés, selon elle. ‘’Le patriotisme c’est de penser aux autres, le patriotisme c’est l’amour du compatriote. Et c’est à travers ce genre de geste que nous affirmons ou nous témoignons notre amour à nos compatriotes qui ont été victimes de l’éruption du 22 mai dernier’’, a-t-elle expliqué.

La satisfaction des bénéficiaires

Dans la peine que connaissent les plus démunis des sinistrés, les enfants se trouvent particulièrement affectés. Les femmes notamment ont été heureuses de recevoir cette aide de ‘’Ensemble pour le soutien aux vulnérables’’, car elle va soulager leurs familles.

Une femme s’exprime :’’C’est une aide opportune car nous étions sur le point de mourir de faim et de maladie. Que Dieu vous bénisse et continuez de songer à nous !’’. Tout près d’elle une autre souhaite prendre la parole. Elle abonde dans le même sens mais souligne surtout les problèmes des sinistrés démunis: ‘’Nous passons la nuit à la belle étoile, affamée. Nos enfants tombent malades et certains ont maintenant de la kwashiorkor’’.

L’aide arrive en quantité depuis début juin en faveur des sinistrés. Toutefois, des voix s’élèvent de plus en plus de la société civile pour dénoncer soit l’injustice lors de la distribution soit le détournement d’une partie de l’aide. Cela n’est pas sans faire de nombreuses victimes parmi les sinistrés.

La rédaction

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.