Now Reading:
Engagement citoyen : « Je veux voir ma ville être propre. Nous y parviendrons avec la volonté de tous »(Commissaire Supérieur Principal François Kabeya)

Engagement citoyen : « Je veux voir ma ville être propre. Nous y parviendrons avec la volonté de tous »(Commissaire Supérieur Principal François Kabeya)

Les travaux d’intérêt communautaire sont desormais prévus en ville de Goma chaque samedi de 6h00 à 10h00. C’est le maire de cette ville touristique qui l’a annoncé ce samedi 19 juin 2021 lors du lancement formel de « salongo » hebdomadaire dans la cour de l’hôtel de ville.

C’était en présence de plusieurs citoyens et citoyennes engagés que l’autorité urbaine a lancé ce programme hebdomadaire dans l’unique objectif de rendre la ville de Goma propre pour bien mériter son qualificatif de ville touristique.

Le maire de Goma, a, dans son speech, insisté sur l’engagement de tout le monde pour matérialiser cette vision.

« Le salongo que nous commençons aujourd’hui 19 juin, et que nous lançons aujourd’hui, c’est un salongo qui va demeurer chaque samedi de 6h à 10h. Nous appelons la population de Goma à saisir cette opportunité pour rendre notre ville belle, notre ville jolie, parce que c’est une ville touristique. J’ai parcouru autant de villes mais cette ville m’a impressionné. Je ne voulais pas la voir sale. Je veux voir ma ville être propre. Les touristes et tous ceux qui passent par Goma puissent avoir l’impression d’être dans l’une des villes de l’Europe, » a souhaité le Commissaire Supérieur Principal François Kabeya, maire de la ville de Goma.

Occasion pour l’autorité urbaine d’appeler ses administrés à s’impliquer activement dans l’assainissement de la ville car ceux qui doivent changer les choses ne viendront pas d’ailleurs.

« La proprété ne va pas se faire d’elle même, c’est nous qui allons rendre notre ville propre. Je lance ces travaux communautaires autrement appelé Salongo. Nous commençons déjà à nous mettre au travail, et nous allons voir ce qui va se passer, avec la volonté de tous, nous y parviendrons, » a-t-il poursuivi.

Le Directeur de la Caritas Développement Goma n’a pas manqué de remercier le maire de la ville pour son engagement dans l’assainissement de sa ville.

L’abbé Richard MUHINDO a rappelé que ce programme qui est aujourd’hui mis en oeuvre, a été précédé par une campagne de sensibilisation et de conscientisation de la population pour son engagement dans la proprété de la ville de Goma.

« C’est depuis près d’un mois que nous avons lancé ce projet de sensibiliser la population de Goma sur la proprété, parce que la proprété c’est la base de la santé. Ce projet est accompagné par le Projet de Développement Urbain, à travers l’appui de la Babque mondiale. Le petit appui que nous avons reçu, nous comme Caritas, diocésaine de Goma, c’était pour éduquer et sensibiliser la population sur la proprété, pour que chacun commence par sa parcelle et sa maison, les rues, pour qu’ensemble nous puissions toujours garder notre ville propre, une ville touristique, » a-t-il signifié.

Le Directeur de la Caritas Développement Goma précise que malgré le lancement des travaux proprements dits, les séances de l’éducation et la sensibilisation à la proprété vont se poursuivre afin d’amener tout le monde à adhérer dans ce vaste programme. L’abbé Richard Muhindo compte sur la collaboration entre la population et les autorités pour l’aboutissement heureux de ce projet.

Prêchant par l’exemple, le maire de Goma, accompagné du Directeur de la Caritas Développement Goma et plusieurs habitants de la ville, a donné le « go » de ces travaux dans la cour de la mairie avant de descendre dans les grandes artères de la ville.

Déjà, des milliers de personnes se sont jointes à cette initiative. Balais et autres outils de travail à la main, hommes, femmes et jeunes s’activent pour revêtir la ville de Goma de sa plus belle robe.

« Je suis là parce qu’il faut que je sois là pour participer au développement de ma ville. Si je ne le fais pas, qui d’autre viendra le faire à ma place? Nous ne devons pas tout laisser aux autorités. Nous devons aussi nous engager pour accompagner la vision de nos autorités afin qu’elle soit une réalité. Si moi je m’occupe de ma parcelle et que mon voisin fait aussi la même chose, je vous jure que dans peu de temps, Goma sera comparable à d’autres villes les plus propres du monde. Voilà pourquoi j’appelle toute la population de Goma à se joindre à nous pour matérialiser cette vision de rendre Goma une vitrine de la RDC dans le monde, » a dit un citoyen engagé rencontré en plein travail.

Dans le cadre du programme « Engagement citoyen » du projet de développement urbain mis en oeuvre par la Caritas Développement Gona, la grande poubelle qui s’est érigée en montagne au marché Alanine et celle située au marché Nyabushongo seront aussi évacuées afin d’épargner des milliers de vies de toute contamination, car la présence de ces immondices en ces lieux constitue une menace pour la santé de la population.

Illar Meztiller

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.