Now Reading:
Justice : La cour d’appel réduit la peine de Vital Kamerhe et de Djamal

Justice : La cour d’appel réduit la peine de Vital Kamerhe et de Djamal

La cour d’appel de Kinshasa Gombe a réduit la peine du président du parti Union pour la Nation Congolaise « UNC » en sigle.

Au cours des audiences tenues ce mardi dans la capitale congolaise, Vital Kamerhe a été condamné à 13 ans des travaux forcés soulignent nos confrères de 7sur7.cd.

Par contre, l’homme d’affaires Djamal a écopé de 6 ans des travaux forcés. Le président de l’UNC et ancien directeur de cabinet du chef de l’État avait été condamné à 20 ans des travaux forcés pour détournement des fonds alloués au programme de 100 jours de Félix Tshisekedi.

Gérantin Kadeghu, à Béni

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.