Now Reading:
Eruption volcanique du 22 mai : la maison Artemisia apporte de l’assistance à des agriculteurs de son réseau local

Eruption volcanique du 22 mai : la maison Artemisia apporte de l’assistance à des agriculteurs de son réseau local

La lave du volcan Nyiragongo qui a coulé le 22 mai, au soir, n’a pas épargné des agriculteurs membres du réseau de l’Artemisia. Ils ont perdu des champs et des maisons, dans le territoire de Nyiragongo, situé au nord de Goma.

56 ménages de ces agriculteurs ont bénéficié de vivres et non-vivres vers la mi-journée ce vendredi, 11 juin, dans le village de Bushara. Pour chacun des ménages, la maison Artemisia (MDA) a apporté 25 kg de riz, 25 kg de farine de mais, 3kg de sucres, 5 kg de haricots, du savon, de l’huile végétale, des kits hygiéniques et même des morceaux d’Artemisia.

Il s’agit de kits de survie pour permettre à ces sinistrés de se nourrir et de se préserver du paludisme, a laissé entendre le docteur Patient Kaloma, responsable de la maison Artemisia au Nord-Kivu. ‘’ Imagines-toi que quelqu’un a perdu ses champs, il a perdu tout ce qu’il avait, il a perdu sa maison, il ne sait même pas où vivre. En plus, la vie est un peu difficile ici à Goma chez nous, donc on s’est dit que peut-être le peu que nous pouvons avoir au niveau de la MDA, il faudrait maintenant qu’on le partage avec les membres du réseau qui ont perdu leurs biens’’, a-t-il expliqué.

L’aide a de même valeur de réconfort des membres du réseau d’agriculteurs d’Artemisia, fait savoir le docteur Patient Kaloma. ’’La plupart avaient des champs d’Artemisia sur le point d’être moissonnés. Avec cette récolte, ils pouvaient gagner quelque chose. L’aide d’urgence que nous leur apportons vaut la peine car elle va leur permettre de survivre encore 2 ou 3 jours en attendant une autre assistance humanitaire’’, a dit le jeune médecin.   

L’aide que la maison Artemisia a livrée aux 56 ménages a donné lieu à toutes sortes d’expressions de reconnaissances, pour ce qui les concerne. Autour d’eux, de nombreux sinistrés vivent en effet dans la précarité, depuis l’événement catastrophique du 22 mai, au nord de Goma.

L’appel à la mobilisation des humanitaires du docteur Patient

Le point-focal de la maison Artemisia au Nord-Kivu envisage d’assister les sinistrés dans la résilience communautaire dans l’avenir. Cette étape va connaitre un volet de renforcement des capacités des agriculteurs du réseau Artemisia qui doivent avoir des semences et de nouveaux champs.

Vu l’étendue du besoin identifié parmi les sinistrés de l’éruption du 22 mai, la maison Artemisia invite donc les humanitaires à se manifester davantage en leur faveur. ‘’Nous demandons à d’autres bienfaiteurs de nous accompagner, de nous soutenir afin d’accompagner ces mamans qui ont perdu leurs champs, leurs maisons. Elles ne vivaient que de l’agriculture…aux partenaires de nous accompagner, de nous soutenir pour les aider à s’intégrer bien-sûr dans la communauté mais aussi à retrouver de nouvelles cultures dans l’avenir’’, a plaidé le docteur Patient Kaloma.

Avec ses équipes de la maison Artemisia, le jeune médecin est resté mobilisé ces dernières semaines depuis l’éruption du volcan Nyiragongo, le 22 mai, pour apporter de l’aide aux sinistrés. Son organisation a été parmi les toutes premières à assister des déplacés à Sake, cité du territoire de Masisi, située à une vingtaine à l’ouest de Goma. Sake avait reçu des dizaines des milliers des déplacés.

Par Frédéric Feruzi

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.