Now Reading:
Lutte contre les ADF : le nouveau commandant des opérations Sokola 1 met en garde les officiers qui seraient complices

Lutte contre les ADF : le nouveau commandant des opérations Sokola 1 met en garde les officiers qui seraient complices

Le nouveau commandant des opérations Sokola 1 grand nord, le Général de brigade Mputela Nkolito Bertin vient de lancer « une mise en garde très sévère » contre les officiers militaires de l’armée régulière qui seraient en complicité avec les rebelles ougandais de l’ADF.

Il a lancé cette mise en garde ce mardi 1er juin 2021 au cours de la cérémonie de re remise et reprise des fonctions qui s’est déroulée à l’esplanade de l’État major du secteur opérationnel Sokola 1 basé au quartier Paida en ville de Beni dans la province du Nord-Kivu, Une cérémonie qui été supervisée par le commandant des Forces terrestres des FARDC, le lieutenant général Fall Sikabwe qui a fait le déplacement de Beni le lundi 31 Mai 2021 pour cette fin.

Dans son speech, le désormais numéro 1 de Sokola 1 grand nord, s’est montré rassurant pour mettre fin à l’activisme des rebelles ougandais d’Allied Democratic Forces (ADF) qui, depuis 7 ans maintenant endeuillent les civils à Beni et ses environs. Pour lui, cela passe par l’assiduité et la détermination de l’armée en collaboration étroite avec la population, d’où l’occasion pour lui de lancer “une mise en garde très sévère ” aux officiers qui collaboreraient avec ce mouvement rebelle.

« Aux officiers ! moi j’aime des travailleurs, ne soyons pas des hypocrites comme le serpent à double tête. Je suis méticuleux et j’aime le terrain. Soyez toujours omniprésents. Si je parviens à vous détecter, ne me prenez pas pour un mauvais. Cette rébellion a quand même duré 10 ans, 20 ans il faut bouter l’ennemi dehors, » a déclaré le général de Brigade Mputela Nkolito Bertin

Depuis 7 ans durant, la région de Beni est sous le joug des présumés ADF qui massacrent les paisibles populations civiles. Ce mouvement semble avoir bénéficié de l’appui et soutien de quelques civils de la région mais aussi et surtout de quelques officiers au sein de l’armée, ce qui rend difficile son éradication.

Il y a près de 3 mois, 13 officiers FARDC ont été arrêtés par les services de l’ordre avec une somme de 80.000 dollars américains qui seraient destinée à appuyer les ADF, depuis ils étaient transférés dans la prison de Ndolo où ils attendent leur audition. Mais les acteurs de la société civile de Beni ont toujours plaidé pour que ceux ci soient jugés à Beni même où ils ont commis leur forfait et que la population de la région longtemps victime des ADF puisse avoir de la lumière sur ce dossier.

Victoire Muliwavyo

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.