Now Reading:
État de siège en Ituri : Le chef de l’État appelé à se rendre à Bunia pour évaluer les actions des FARDC

État de siège en Ituri : Le chef de l’État appelé à se rendre à Bunia pour évaluer les actions des FARDC

Suite aux massacres de plus de 50 civils le lundi dernier dans les villages Boga et Tchabi en territoire d’Irumu et ce mercredi 02 juin 2021 au camp minier Exode en territoire de Mambasa, des réactions surgissent toujours.

La récente est celle de l’ambassadeur de la paix et activiste des droits des enfants en Ituri Ghislain Atiaboli qui appelle le Président de la République à venir immédiatement en Ituri pour personnellement évaluer les actions menées par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) déployées dans cette entité concernée par l’état de siège.

Pour lui, c’est vraiment étrange et horrible de voir un site des déplacés être attaqué par les rebelles or les gens qui y vivent sont en moitié traumatisés car dit-il, ces gens ne sont pas dans leur milieu respectif pour se sentir à l’aise.

 » De prime abord, je présente mes condoléances à toutes les familles éprouvées lors des exactions commises par ces gens qui manquent de coeur qui ont eu même attaquer un site des déplacés. Pour moi c’est une première fois de voir une personne être traumatisée deux fois, d’abord en fuyant son milieu puis en étant attaquée dans un site. Plusieurs sources de la société civile disent que le nombre des militaires était insuffisant, voilà pourquoi nous demandons au chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi de venir lui-même en Ituri pour s’imprégner de la situation sécuritaire actuelle de l’Ituri et évaluer les actions menées par les forces armées y déployées «  recommande Ghislain Atiaboli, membre du comité provincial des enfants reporters de la province de l’Ituri.

Il dit avoir regretter comme certains enfants de Boga et Tchabi n’empruntent plus le chemin de l’école craignant pour leur sécurité.

 » D’où, le gouvernement tant national que provincial doit tout faire et tout mettre en œuvre pour le rétablissement réel de la paix «  ajoute-t-il.

Signalons qu’à l’espace de seulement 72 heures, la province de l’Ituri sous état de siège vient de dépasser un bilan de plus de 65 morts pendant que le gouverneur militaire, lieutenant général Luboya N’kashama Johnny, a annoncé le mardi 1 juin dernier que toute son équipe est presque complète pour matérialiser la mission leur confiée par le premier citoyen congolais.

Nickson Manzekele, à Bunia

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.