Now Reading:
Éruption de Nyiragongo : Voici le dernier bilan officiel

Éruption de Nyiragongo : Voici le dernier bilan officiel

En tout, c’est 13 personnes qui ont perdu leurs vies suite à la situation de l’éruption volcanique de Nyiragongo survenue la soirée de samedi 22 Mai 2021.

Ce bilan officiel a été enfin donné par le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, après avoir piloté une réunion d’urgence du comité de crise initié pour cette fin ce dimanche 23 Mai, soit un jour après ce triste événement.

À en croire le lieutenant Général Ndima Kongba, parmi ces 13 personnes, 9 ont trouvé la mort dans des accidents fuyant la coulée de la lave et 4 autres ont péris de suite de balles des éléments de l’ordre alors qu’il tentait de s’évader dans la prison centrale de Munzenze à Goma.

« Après l’exécution de ces mesures, il y a eu quelques pertes de vies humaines dont 9 personnes suite aux reversement d’un camion et 4 personnes qui ont tenté de s’enfuir de la prison centrale de Munzenze”, a-t-il signifié à nos confrères de la presse du gouvernorat

Le chef de l’exécutif provincial du Nord-Kivu a, par la même occasion, ordonné à l’observatoire volcanologique de Goma de poursuivre avec la surveillance des coulées de lave afin d’apprécier la vitesse, la distance, la direction et l’étendue couverte par les laves. Il a annoncé des actions prioritaires à mener dont l’évaluation de la situation humanitaire dans les hôpitaux ayant envoyé et reçu les malades, l’évaluation de la situation de la population dans les voies d’évacuation vers les zones d’évacuation, poursuite de la surveillance du volcan.

« Je viens d’autoriser l’évacuation des populations de la zone rouge vers les zones le plus sécurisées en commençant par les personnes les plus vulnérables dont les malades dans les hôpitaux, les femmes enceintes, les vieillards, les personnes handicapées et les enfants. J’ai ensuite ordonné à la coordination provinciale de la protection civile d’orienter la population en fonction du plan de circonstance et du plan d’évacuation en vigueur, » a-t-il renchéri.

L’autorité provinciale du Nord-Kivu invite la population à plus de vigilance et à ne suivre que les instructions venant de l’Observatoire Volcanologique de Goma. Elle annonce également avoir donné des instructions fermes aux éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo et de la police pour poursuivre avec la sécurité dans la ville, les voies d’évacuation et dans les zones d’évacuation.

Signalons qu’à part des pertes en vie humaines, plusieurs personnes se sont déplacées fuyant la lave. 3500 se sont réfugiées dans le district de Rubavu au Rwanda voisin et près de 5000 elles, à Sake, entité située à 27 km à l’ouest de Goma dans le territoire de Masisi, rapporte la société civile du coin qui plaide pour leur assisantce.

À cause de cette situation, le chef de l’État congolais Félix Tshisekedi a dû interrompre ses missions en Europe et a regagné la capitale Kinshasa pour, selon lui, suivre de près l’évolution de la situation de cette éruption volcanique qui est à sa 4eme apparition depuis 1941.

Victoire Muliwavyo à Goma

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.